Module 10 : Diffusion et restitution des savoirs créés

46 Présentation powerpoint, vidéos, théâtre et affiches scientifiques

Zein Fakih et Abdoulaye Anne

Présentation du thème et des auteurs du chapitre

Ce court chapitre vise à présenter certains moyens de diffusion et de communication des résultats de recherche. Il vous permettra d’être outillé-e dans le choix des médiums les plus pertinents quant au public visé et à l’objet à partager.

Zein Fakih est doctorant en technologie éducative à la Faculté des sciences de l’éducation à l’Université Laval. Sa thèse porte sur l’expérimentation de la visioconférence web en formation en ligne synchrone dans une université virtuelle au Moyen-Orient. Il s’intéresse à l’intégration du numérique en formation à distance et au développement des communautés d’apprentissage en ligne. Il est membre du Centre interdisciplinaire de recherche sur l’Afrique et le Moyen-Orient (CIRAM).

Abdoulaye Anne est professeur agrégé à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université Laval où il est le directeur du Département des fondements et pratiques en éducation. Spécialiste des politiques éducatives, il est chercheur au Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (CRIRES), au Centre interdisciplinaire de recherche sur l’Afrique et le Moyen-Orient (CIRAM) et au Centre d’analyse des politiques publiques (CAPP) de l’Université Laval.

La diffusion des résultats est une étape du processus de recherche. Elle constitue une étape importante pour chaque chercheur et chercheuse puisqu’elle traduit l’aboutissement, au moins partiel, d’une recherche ou d’une partie de celle-ci. En effet, la communication de ses résultats de recherche permet au chercheur et à la chercheuse de rendre accessible à un public relativement vaste et diversifié ses contributions particulières à un domaine d’étude. Elle s’effectue par divers moyens de communication, par écrit ou à l’oral, lors d’évènements scientifiques, ainsi que par le partage avec des communautés d’intérêts à d’autres occasions.

Par ailleurs, dans le même temps que l’utilisation du numérique s’impose de plus en plus dans la recherche, notamment pour faciliter l’analyse des données, des outils numériques contribuent aussi largement à la communication des résultats de recherche. En effet, il existe aujourd’hui un éventail d’outils numériques qui permettent de faciliter la diffusion des résultats de recherche auprès de publics élargis ou ciblés.

Nous proposons de présenter brièvement quelques moyens communs de diffusion et de communication des résultats de recherche tels que l’affiche, la présentation PowerPoint, la vidéo et le théâtre. Mais avant de voir comment diffuser et communiquer, il est important de s’arrêter sur deux éléments essentiels en matière de diffusion et de communication : il s’agit du public visé (à qui?) et de l’objet à partager (quoi?).

Le public visé

Préalablement à la détermination du moyen de diffusion de ses résultats, le communicateur ou la communicatrice doit s’assurer de connaitre son public. En effet, pour être efficace, une communication doit être comprise par le public auquel elle est destinée. Le communicateur ou la communicatrice doit donc avoir une bonne connaissance des caractéristiques de l’auditoire cible pour assurer cette compréhension. Il est ainsi indispensable de savoir à qui vous vous adressez. Les quelques questions suivantes aident à y arriver : Votre auditoire se constitue-t-il d’expert-e-s, d’universitaires non spécialistes de votre domaine de recherche, de praticien-ne-s, d’un public mixte? À quelle discipline appartiennent-ils et elles? Quel sera le nombre approximatif de participant-e-s? Quel est leur profil démographique? Est-ce un auditoire local, national ou international?

Le contenu à partager

Avec la connaissance du public auquel le message est destiné, un autre élément essentiel est le contenu à diffuser et à communiquer. En matière de recherche scientifique, il y a des fondamentaux qu’il faut impérativement respecter pour asseoir la légitimité de sa communication, comme indiquer :

  • la question ou le problème de recherche;
  • le cadre par lequel on entend le lire et le comprendre;
  • la méthodologie choisie (et ses outils);
  • les résultats de recherche (avec la mention de ses limites éventuelles);

Une fois ces éléments clarifiés, le choix du ou des moyens de diffusion et de communication se trouve facilité.

Pour les besoins du présent chapitre, nous proposons de présenter les moyens que sont l’affiche, la présentation PowerPoint, le vidéo et le théâtre.

L’affiche (scientifique)

La présentation par affiche constitue une forme particulière de communication scientifique orale. De plus en plus utilisée dans les grands congrès, elle est le moyen le plus souvent utilisé par les étudiant-e-s pour faire connaitre leur travail. Une affiche scientifique vise à donner un aperçu concis d’un travail de recherche en des termes accessibles, pour un large public.

Une affiche s’organise généralement autour des sections suivantes : une introduction résumant la problématique et les objectifs visés, la méthodologie, les résultats, une synthèse/conclusion, et une bibliographie. Le tout est soutenu par des diagrammes, des graphiques ou des illustrations.

Il existe plusieurs logiciels pour réaliser une affiche scientifique (ex. Publisher, Adobe Illustrator), mais ce travail peut s’avérer fastidieux. Il est donc plus simple de partir d’un gabarit que vous pourrez ajuster selon vos besoins (voir la figure ci-dessous).

Voici quelques éléments à considérer dans la réalisation de votre affiche :

  • Privilégier des polices sans-sérif.
  • Choisir une taille de caractère adéquate; l’affiche doit être lisible à 1 mètre.
  • Privilégier le contraste de couleurs.
  • Éviter la surcharge d’informations et de couleurs.
Figure 1. Gabarit général qui présente les sections d’une affiche. Tiré de http://ptc.uquebec.ca/affiche/

La présentation PowerPoint

L’outil de présentation PowerPoint constitue l’un des médias les plus utilisés par les universitaires pour créer, structurer et présenter différents contenus de façon dynamique. Il fait partie de la suite bureautique Microsoft Office[1] et fonctionne sous Windows et Mac.

Les principaux éléments à considérer dans la conception d’une présentation PowerPoint efficace reposent sur des principes d’enseignement multimédia établis à partir de recherche en psychologie cognitive (Gauthier et Jobin, 2009). Ils sont les suivants :

Pour le texte :
  • Préférer les idées courtes.
  • Prévoir un maximum de 6 lignes de texte par diapositive.
  • Éviter de dépasser 8 mots par ligne.
  • Aligner le texte à gauche.
  • Utiliser les puces () en début de ligne.
Pour le style de la police :
  • Privilégier des polices sans-sérif (ex. : Arial, Calibri).
  • Utiliser une taille de police de plus de 18 points.
  • Utiliser le gras pour mettre en évidence un mot-clé.
  • Éviter le souligné.
Pour l’animations et les transitions :
  • Préférer les animations discrètes de style « apparaître » ou « fondu ».
  • Éviter les animations qui sont longues.
Pour le choix des couleurs :
  • Choisir des couleurs contrastées.
  • Utiliser les modèles de conception offerts par le logiciel où l’agencement des couleurs est bien équilibré.

Figure 2. Exemple de choix de couleurs contrastées

Pour les images :
  • Ajouter des images lorsque nécessaire.
  • Choisir des images significatives (une seule image pour illustrer une idée).

Le vidéo

Un autre moyen qui permettra de communiquer les résultats des travaux de recherche est la diffusion en vidéo. Ce moyen est de plus en plus utilisé pour diffuser de nos jours en vue de rejoindre un plus large public. Selon un article publié sur le site Affaires Universitaires[2], il existe une dizaine d’éditeurs universitaires qui ont intégré divers formats de publication. Par exemple, le New Journal of Physics[3] et la Revue international des technologies en pédagogie universitaire[4]permettent aux auteurs et autrices d’ajouter un extrait vidéo en complément de leur article.

Concernant la diffusion en vidéo d’une communication scientifique, le congrès annuel de l’Association francophone pour le savoir (Acfas)[5], considéré comme un des plus grands congrès scientifiques au monde, permet aux chercheurs et chercheuses de soumettre des communications présentées sous forme de capsules vidéo pré-enregistrées et accessibles gratuitement en tout temps pendant le congrès.

Il existe plusieurs logiciels qui vous permettent de créer des capsules vidéo. Le PowerPoint est l’un des logiciels qui disposent des fonctionnalités d’enregistrement faciles à prendre en main.

Créer une capsule vidéo avec PowerPoint

Depuis la version 2019 de la suite Microsoft Office, le logiciel PowerPoint présente un nouvel onglet « Enregistrement » qui permettra très facilement de réaliser une captation vidéo de votre présentation que vous commentez oralement, avec une éventuelle captation webcam.

Les options d’enregistrement de diapositive
Figure 3. Capture d’écran de l’onglet Enregistrement dans PowerPoint

Lorsque vous lancez l’enregistrement de diaporama sous l’onglet « Enregistrement » (à l’extrême gauche) vous pouvez choisir les options suivantes via l’interface d’enregistrement qui s’affiche :

  1. Capturer ou non la webcaméra.
  2. Activer ou non le micro.
  3. Utiliser les outils d’annotation.

Quand vous terminez l’enregistrement de votre diaporama, vous pouvez ensuite l’exporter en format vidéo pour la partager.

Figure 4. Capture d’écran de l’interface d’enregistrement dans PowerPoint

Voici quelques conseils pour produire une capsule vidéo :

  • Privilégier l’utilisation d’un casque d’écoute avec micro.
  • Faire préalablement des tests de son.
  • Choisir un local où il n’y a pas de bruits de fond.
  • Utiliser un local bien éclairé.
  • S’assurer que l’arrière-plan est neutre.

Le théâtre

Le théâtre scientifique se définit comme la mise en scène de la science et constitue une tendance de médiation, de vulgarisation et de diffusion des savoirs.

Le théâtre de science peut s’adresser à un jeune public de type scolaire, un public d’adultes plus avertis, ou même encore viser un public populaire grâce à la forme humoristique du théâtre. Il est aussi un excellent moyen pour introduire les techniques du théâtre scientifique pour les jeunes étudiant-e-s en art.

En 2014, dans le cadre de son 82e congrès, l’Acfas a organisé un colloque intitulé Les sciences et le spectacle vivant : des pratiques aux recherches [6] où une dizaine de chercheurs et chercheuses ont présenté et discuté sur ce thème. Ce moyen est certainement appelé à davantage se développer dans l’avenir. 

Conclusion

Dans le cadre de ce chapitre, nous avons tenté de présenter brièvement quelques moyens qui permettent aux étudiant-e-s chercheurs et chercheuses de diffuser et communiquer leurs résultats de recherche. Bien qu’il existe aujourd’hui une panoplie de moyens de communication, il est toujours important de bien choisir le moyen le plus adéquat à la situation de communication et au public visé.

Bibliographie commentée

Gauthier, C., & Jobin V. (2009). Moins c’est souvent mieux : guide des principes d’enseignement multimédia élaborés à partir de recherches en psychologie cognitive. Québec. Presses de l’Université Laval.

L’ouvrage offre des conseils pratiques pour ceux et celles qui sont intéressé-e-s à intégrer le multimédia dans leur pratique pédagogique.

Malavoy, S. (1999). Guide pratique de vulgarisation scientifique. Montréal, ACFAS.

Ce guide très concret fournit des conseils qui aideront les étudiant-e-s et les chercheurs et chercheuses à rédiger et faire des présentations orales efficaces.

Paradi, D. (2010). Ten secrets of using PowerPoint effectively. Récupéré de https://www.thinkoutsidetheslide.com/ten-secrets-for-using-powerpoint-effectively/

L’article présente dix trucs pour utiliser PowerPoint de façon efficace, allant de l’importance des couleurs contrastées à l’annotation des diapositives.

Verpoorten, D. & Feyens, C. (2005). Améliorer une présentation PowerPoint – Étude de l’impact d’une formation sur la qualité de 10 diaporamasRevue internationale des technologies en pédagogie universitaire 2(2), 48-62. https://www.ritpu.ca/img/pdf/ritpu_0202_verpooten_feyens.pdf

Cette étude propose une grille d’évaluation d’un diaporama sous forme d’une liste de recommandations.


  1. https://microsoft.com/fr-ca/microsoft-365/powerpoint
  2. Pour accéder à la page de l’article, copier-coller le lien suivant dans la barre de votre navigateur d’Internet : https://www.affairesuniversitaires.ca/articles-de-fond/article/la-publication-scientifique-se-tourne-vers-la-video/
  3. Pour accéder à la page de l’article, copier-coller le lien suivant dans la barre de votre navigateur d’Internet : iopscience.iop.org/article/10.1088/1367-2630/12/8/083018
  4. https://www.ritpu.ca/pages/entrevues/
  5. https://www.acfas.ca/
  6. https://www.acfas.ca/evenements/congres/programme/82/500/530/c