Togo

Le Togo est un pays d’Afrique de l’Ouest dont la population est estimée à environ 7,5 millions d’habitants. Avec ses 56 700 km2 de superficie, c’est un des plus petits pays du continent. Sa langue officielle, héritée de la colonisation, est le français. Deux langues nationales sont l’éwé et le kabiyè, depuis 1975. Il existe également une quarantaine de langues locales au Togo dont le mina, le moba, le tem, le ntcham, l’akposso, l’ifè, le nawdem et le peul. Ces langues se répartissent en deux groupes : les langues gur au nord et les langues kwa au sud. Le Togo se divise en cinq régions administratives : la région maritime, la région des plateaux, la région centrale, la région de la Kara et la région des savanes. Sa capitale est Lomé, ville cosmopolite qui s’ouvre sur l’océan atlantique.

Ce territoire a longtemps été utilisé lors du commerce négrier, à partir 16e siècle. Il devint un protectorat allemand au 19e siècle. Après la Première Guerre mondiale, les Allemands perdirent le territoire correspondant au Togo qui fut récupéré par les Français et les Britanniques. Ce territoire qui s’étalait alors sur plus de 90 000 km2 fut partagé entre ces deux puissances. La partie britannique fut rattachée à la Gold Coast (actuel Ghana) et celle qui était revenue à la France constitue le Togo actuel. Le Togo obtint enfin son indépendance le 27 avril 1960. Sylvanus Olympio, figure marquante des mouvements d’indépendance, fut le premier Président élu. Il fut assassiné en 1967, lors d’un coup d’État militaire, par Eyadema Gnassingbé qui prit le pouvoir et le garda jusqu’en 2005. De 1990 à 1994, le pays connut des émeutes et une politique répressive qui firent de nombreux réfugiés. Le fils du président, Faure Gnassingbé, lui succéda en 2005 lors d’une autre crise sanglante et est actuellement le Président.

À ce jour, les problèmes d’accès à Internet, d’effectifs scolaires et de qualité de l’éducation primaire et secondaire nuisent au système d’éducation. Les problèmes des cycles primaire et secondaire se répercutent sur l’enseignement supérieur où on retrouve des problèmes d’infrastructures universitaires et d’accès à une formation supérieure de qualité, ainsi que la nécessité d’une restructuration de la pédagogie universitaire. Par ailleurs, la culture, l’économie, l’emploi, les réformes sociopolitiques attirent aussi l’attention et appellent à une action plus soutenue.

License

Icon for the Creative Commons Attribution 4.0 International License

Togo by sous la direction de Florence Piron et Piron, Florence et al. is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License, except where otherwise noted.

Partagez ce livre

Commentaires/Errata

Les commentaires sont clos.