République démocratique du Congo

La République démocratique du Congo (RDC) est située en Afrique Centrale. Quatrième pays le plus peuplé d’Afrique, avec environ 80 millions d’habitants, il est aussi le deuxième plus vaste pays d’Afrique après l’Algérie. Sa population est constituée d’une centaine d’ethnies. Le français tient lieu de langue officielle, tandis que le lingala, le kikongo, le kiswahili et le tshiluba sont les quatre langues nationales. La RDC est le deuxième pays francophone du monde, derrière la France. Son économie repose principalement sur l’agriculture et l’exploitation minière.

Les frontières du Congo furent dessinées lors de la conférence de Berlin en 1884-1885. Le 1er août 1885, Léopold II de Belgique accepta la souveraineté sur l’État indépendant du Congo, qui devint sa possession personnelle et privée. Il la céda par la suite à la Belgique. L’indépendance de la « République du Congo » fut proclamée le 30 juin 1960 et on élut Joseph Kasa-Vubu comme président et Patrice Lumumba comme premier ministre. Néanmoins, le socialisme de Lumumba attira la méfiance de la Belgique et des États-Unis, qui aidèrent le militaire Mobutu Sese Seko à renverser Kasa-Vubu et à assassiner Lumumba.

Sous la dictature de Mobutu, qui débuta en 1965, le Congo fut rebaptisé « Zaïre ». Inspirée du modèle répressif chinois, une vaste opération politique et culturelle fut mise en place. L’abacost, qui interdit le port de costumes occidentaux, fut promulgué. En 1997, les troupes rebelles de Laurent-Désiré Kabila renversèrent le régime de Mobutu, provoquant sa fuite vers le Maroc. Cinq ans plus tard, le 16 janvier 2001, Kabila fut assassiné et son fils Joseph, désigné pour assurer l’intérim. Il deviendra le premier président légitime du Congo à la suite des premières élections multipartites tenues en 2006, héritant alors d’un pays déstabilisé, fragile et rongé par plusieurs guerres et conflits.

Réélu de manière contestée en 2011 pour un mandat de 5 ans, Joseph Kabila n’organisa pas d’élections en 2016, plongeant le pays dans une incertitude politique. À la suite d’un accord signé le 31 décembre 2016, la RDC est actuellement en transition et son gouvernement, en cohabitation. Les prochaines élections devraient avoir lieu en 2018.

License

Icon for the Creative Commons Attribution 4.0 International License

République démocratique du Congo by sous la direction de Florence Piron et Piron, Florence et al. is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License, except where otherwise noted.

Partagez ce livre

Commentaires/Errata

Les commentaires sont clos.