Cameroun

Le Cameroun est un pays d’Afrique centrale possédant une belle diversité climatologique, géographique, humaine et culturelle, lui valant le qualificatif d’« Afrique en miniature ». Étendu sur 475 442 km2, il compte environ 23 millions d’habitants. Les Camerounais utilisent comme langues officielles le français et l’anglais, mais le pays comporte plus de 242 langues locales. De nombreux peuples y cohabitent, tels que les Peuls, les Kirdis, les Bamilékés, les Tikars, les Betis, les Yabassi, les Dibom et les Sawa.

Le nom du Cameroun est d’origine portugaise. Ce furent en effet des marins portugais qui, entrant dans l’estuaire du fleuve Wouri en 1472, s’extasièrent devant l’abondance de crevettes et le nommèrent Rio dos Camaroes (rivière des crevettes). Par dérivation successive, il fut nommé Kamerun par les Allemands et finalement Cameroun.

Fait notable, le Cameroun n’a jamais été une colonie. Territoire sous protectorat allemand jusqu’à la fin de la Première guerre mondiale, il fut placé sous tutelle françaises et anglaise jusqu’à son indépendance, en 1960.

De l’époque précoloniale à nos jours, les peuples camerounais, hétérogènes, présentent plusieurs formes d’organisation sociale : on retrouve de vastes tribus où l’on distingue des royaumes, des lamidats, des chefferies, mais aussi des peuples nomades ayant adopté la transhumance.

Si le Cameroun est parmi les pays les plus scolarisés au sud du Sahara, son économie est demeurée agricole et artisanale. La capitale, Yaoundé, est le centre administratif le plus important du pays, alors que la ville portuaire de Douala reste la capitale économique. Dans ces milieux urbains, l’insalubrité des quartiers populeux contraste avec la splendeur des quartiers résidentiels cossus. Le clivage social est tout aussi pénalisant pour les populations rurales, de plus en plus contraintes à l’exode vers la ville.

Suite à son indépendance, le Cameroun fut présidé pendant 22 ans par Amadou Ahidjo, qui démissionna en 1982. Vint alors au pouvoir l’actuel président Paul Biya. 35 ans plus tard, sa succession suscite aujourd’hui de nombreux questionnements et craintes.

Pays en voie de développement, le Cameroun connait des insuffisances en infrastructures, ce qui limite ses possibilités de développement. Le nord du Cameroun est également victime du terrorisme islamique.

License

Icon for the Creative Commons Attribution 4.0 International License

Cameroun by sous la direction de Florence Piron et Piron, Florence et al. is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License, except where otherwise noted.

Partagez ce livre

Commentaires/Errata

Les commentaires sont clos.