L’enseignement colonial et son évolution

Le dernier quart du XIXe siècle a été, avec la transformation du capitalisme en impérialisme, la période des conquêtes coloniales subséquentes au partage du monde. Après la Conférence de Berlin (1885) ce fut le partage de l’Afrique, et l’achèvement de la conquête coloniale en Afrique Noire. Dans l’essentiel, la conquête était terminée au début du XXe siècle; l’impérialisme passe à la période de l’administration et l’exploitation économique des colonies. C’est alors que devant la nécessité d’un encadrement des indigènes, par des auxiliaires autochtones dans les rouages de l’administration coloniale, se pose le problème de leur formation et par voie de conséquence, celui de la création d’un enseignement colonial. Avec la mise au point progressive de l’appareil administratif colonial et des méthodes d’exploitation et d’oppression on assiste alors à une évolution parallèle de l’enseignement colonial et l’élaboration, dans le cadre d’une idéologie politique de la colonisation, d’une doctrine coloniale en matière d’enseignement et d’éducation.

License

Partagez ce livre