Justice cognitive, libre accès et savoirs locaux

Sous la direction de Florence Piron, Samuel Regulus et Marie Sophie Dibounje Madiba

Pour une science ouverte juste, au service du développement local durable

Études, analyses et témoignages sur les injustices cognitives dans les pays des Suds. Textes tirés de deux colloques (Port-au-Prince, mars 2016 et Yaoundé, mai 2016), textes inspirés par le projet SOHA et traductions.

book-cover

Description du livre

Comment rendre l’information scientifique et technique mondiale plus accessible dans les pays des Suds, tout en valorisant les savoirs qui y sont créés ou transmis ? Quel rôle peut jouer le mouvement du libre accès aux ressources scientifiques dans un contexte où l’accès au web est loin d’être généralisé ? Les universités haïtiennes et africaines sont-elles prêtes à prendre le virage de la science ouverte pour plus de justice cognitive entre le Nord et les Suds et pour devenir des outils de développement local durable? Comment développer les capacités et le pouvoir d’agir des chercheurs et chercheuses, étudiants et étudiantes d’Haïti et d’Afrique ? Inspiré par deux importants colloques tenus à Port-au-Prince (Haïti) en mars 2016 et à Yaoundé (Cameroun) en mai 2016 à l’initiative du projet SOHA, ce livre présente un panorama des enjeux actuels de la justice cognitive en Haïti et en Afrique francophone. Articles, essais, études empiriques, témoignages, traductions : ce livre chatoyant, plurilingue, plurinational, donne la parole à des hommes et des femmes de différents horizons qui souhaitent partager leurs savoirs et leurs idées, au nom de la justice cognitive.

Table des matières