37 Flor de María Hurtado Valdez, Pérou

Amélie Germain

maria Flor

Cette femme a parcouru son pays, le Pérou, mais aussi le monde entier pour tenter de donner une conscience environnementale aux populations. Avocate de profession, communicatrice sociale pour le plaisir, femme politique de vocation et avant tout, écologiste par conviction, elle lutte contre toutes formes d’injustice. Son grand combat reste toutefois la coupe illégale dans l’Amazonie péruvienne. Portrait d’une femme passionnée et persévérante qui croit que nous avons tous quelque chose à enseigner et surtout beaucoup à apprendre.

La Verde

Mieux connue sous le nom de La Verde (la verte) en raison de son engagement pour l’environnement, Flor de María Hurtado Valdez est née à Iquitos, la capitale de la région du Loreto, au Pérou. Elle fit ses études universitaires de droit à l’Université de Lima, plus précisément en droit pénal et constitutionnel, et suivit plusieurs cours de spécialisation en gestion environnementale dans plusieurs pays : États-Unis, Mexique, Brésil, Colombie, etc.

Bien qu’elle soit avocate de profession, elle se définit avant tout comme écologiste. Son amour pour la nature l’amène, lorsqu’elle le peut, à s’évader à différents endroits où elle se retrouve en contact direct avec elle, où il n’y a aucun bruit, où elle peut lire et écrire. Cependant, elle ne délaisse jamais ses principaux instruments de travail : son ordinateur et sa connexion internet. Sa principale passion, c’est l’Amazonie péruvienne dont elle dit que seuls ceux ayant eu la chance de la voir et d’y respirer son air peuvent comprendre la beauté, la fragilité et l’importance environnementale.

Elle a effectué de nombreux voyages à travers son pays et ailleurs pour sensibiliser les populations au fait que nos ressources naturelles peuvent s’épuiser, que notre planète finira par s’éteindre et qu’éventuellement nos enfants hériteront d’une planète se trouvant à l’agonie si l’on ne s’en préoccupe pas, si on n’implante pas de politiques environnementales. Elle a reçu l’appui international de diverses organisations, de leaders, de politiciennes et de politiciens et de femmes et d’hommes qui construisent au jour le jour, tout comme elle, ce grand chemin qu’est l’écologisme. Toutefois, lorsqu’elle est devenue conseillère provinciale de sa ville natale, de 2003 à 2006, elle mit un terme à ses voyages partout au Pérou et à l’étranger pour s’occuper d’un nouveau défi : en finir avec la coupe illégale des forêts amazoniennes dans la région du Loreto.

Menaces de mort

Son combat pour protéger les forêts amazoniennes ne fut pas sans conséquence. En effet, en 2005, après une série de menaces sérieuses de la part des élagueurs illégaux de l’Amazonie péruvienne, Flor de María Hurtado Valdez a été victime d’un attentat à Iquitos, dans sa ville natale. Deux tueurs à gages se sont présentés à son domicile en pointant un pistolet sur sa tête et en l’incitant à se mêler de ses affaires. La raison de cette dangereuse visite reposait sur le fait que Flor de María Hurtado Valdez avait défendu une communauté native de la région de Loreto qui voulait récupérer ses terres. Elle avait réussi à démontrer, après avoir gagné à toutes les instances judiciaires, le processus d’irrégularité et d’illégalité des concessions forestières dans cette région du Pérou. Toutefois, grâce à sa persévérance et à son courage, ces menaces ne l’empêchèrent pas de continuer sa lutte environnementale.

Plusieurs autres implications environnementales

Outre sa lutte pour la protection de l’Amazonie péruvienne, Flor de María Hurtado Valdez s’est impliquée et s’implique toujours dans diverses organisations environnementales.

En 1999, elle cofonda l’organisme non gouvernemental Alternativa Verde, une association écologique ayant pour mission d’encourager le développement local et global vers une société respectueuse de l’environnement, juste et solidaire. Elle y occupe encore aujourd’hui le poste de directrice. Cette ONG participe aux divers forums écologiques nationaux et internationaux et offre de l’éducation au développement durable par la création d’un groupe de réflexion formé de jeunes de diverses régions du Pérou. À travers cette ONG, Flor a participé à diverses campagnes d’éducation, de dénonciation, d’actions légales dans une protection de l’environnement et des personnes, à la création d’alliances stratégiques et au développement de politiques publiques permettant de garantir le droit de vivre dans un environnement sain.

De 2009 à 2011, elle fut membre de la Global Greens Coordination, le réseau international des partis verts et des mouvements politiques qui, entre autres, fait la promotion d’idées et de valeurs dites « vertes ». Durant son implication, Flor de María Hurtado Valdez représentait le Parti Ecologista Alternativa Verde au Pérou.

Depuis 2010, elle est la directrice générale de Instituto Ecología Política, à San Isidro, au Pérou. Cet institut vise à fortifier la capacité analytique et exécutive des actrices et acteurs sociaux dans divers projets et forums touchant à l’économie, à l’environnement et au développement durable tout en travaillant en collaboration avec des organisations environnementales internationales.

De plus, pour la période de 2014 à 2015, elle fut élue Ombusperson à la Fédération des Partis Verts des Amériques. De 2010 à 2011, elle fut la vice-présidente de cette fédération et y occupa aussi le poste de trésorière.

Flor de María Hurtado Valdez mentionne que, bien que nous la percevions souvent comme une activiste engagée dans l’environnement, sa lutte ne vise pas la confrontation des entreprises et des industries. Au contraire, son action constante est de persuader les entrepreneurs d’utiliser une technologie propre, car même si elle reste consciente que le changement d’équipements et de méthodes de production demande un certain investissement, ce sera plus profitable à long terme puisqu’il optimise les procédés et améliore la qualité du produit.

Carrière d’avocate

Avocate reconnue en Amérique latine depuis 2011, impliquée dans diverses causes environnementales, sociales et politiques, elle est directrice générale du cabinet-conseil Derectum (à Lima, au Pérou) qui propose des services de consultation juridique à des clients nationaux et étrangers dans diverses branches du droit : droits civils, droits humains, droit environnemental, etc.

Depuis 2007, elle dirige Hurtado Valdez Abogados & Asociados, un cabinet d’avocates et d’avocats et d’associé(e)s se spécialisant dans le droit pénal, constitutionnel, administratif, municipal, civil, fiscal, patronal et environnemental. Elle en est aussi propriétaire.

Radio et télévision

Flor de María Hurtado Valdez a dirigé, produit et animée divers programmes à la radio et à la télévision sur des sujets touchant à l’environnement. Par exemple, de 1999 à 2001, elle fut présentatrice du programme écologique de radio Planeta Verde, au niveau national, par la Radio Unión à Lima, au Pérou. Par ailleurs, de 2004 à 2006, du lundi au vendredi, elle fut directrice et présentatrice du programme télévisuel Voz Verde, au canal Amazónica de Televisión.

Lutte à la violence faite aux femmes

En plus de ses combats pour la cause environnementale, Flor de María Hurtado Valdez a dénoncé à plusieurs reprises la violence faite aux femmes au Pérou. Par exemple, en 2003, l’ambassadeur équatorien, Rodrigo Riofrío Machuca se trouvait au Pérou et aurait agressé une mère et sa fille lors d’une discussion dans un supermarché à Magdalena. Flor de María Hurtado Valdez et son ONG Alternativa Verde ont présenté un recours en justice contre lui pour les lésions engendrées à ces deux femmes.

Flor de María Hurtado Valdez a affirmé que cette agression ne pouvait être permise et tolérée dans son pays et que l’homme aurait profité de son statut d’ambassadeur et de ses privilèges. De plus, elle a ajouté qu’il devait être puni pour les faits et gestes qu’il avait commis. En raison du principe d’extraterritorialité de la Convention de Vienne, il allait être jugé en Équateur. De ce fait, l’avocate a mentionné que s’il retournait dans son pays et qu’il n’était pas sanctionné moralement et judiciairement, cela lui permettrait de recommencer à maltraiter les femmes. Si rien n’était fait, elle irait jusqu’à la Cour International des Droits Humains pour dénoncer cette situation. En outre, Flor de María Hurtado Valdez a déclaré dans les médias qu’il était inconcevable que le président de l’Équateur permette qu’une femme se fasse agresser, au Pérou.

Réalisations, prix et distinctions

Flor de María est l’auteure de trois livres sur un thème environnemental : Gestión Ambiental Municipal, Responsabilidad por daño ambiental en el Perú et Tala Ilegal en la Amazonía Peruana.

Elle a gagné de nombreux prix internationaux pour la mobilisation réalisée avec les communautés autochtones, entre autres pour la défense de la rivière Marañón dans la jungle péruvienne. Par ailleurs, elle reçut aussi plusieurs distinctions pour son apport au milieu environnemental et académique. De ce fait, en 1999, elle reçut le prix de Ciudadana Ilustre (citoyenne s’étant illustrée) donné par la municipalité d’Oaxaca, au Mexique. En 2001, elle obtint le prix de Ciudadana Ilustre de Nazca, au Pérou. En 2008, elle reçut celui de Ciudadana Illustre de la municipalité de Naguanagua au Venezuela. Enfin, en 2015, les Partis Verts des Amériques, d’où le siège se trouve au Mexique, lui remirent un prix pour la reconnaissance de son leadership.

Références

Équipe Alternativa Verde (2011), « ONG Alternativa Verde », blogue officiel de l’ONG Alternativa Verde.
http://alternativaverde.blogspot.ca (consulté le 19/10/15)

S.a. (2013), « Embajador ecuatoriano fue denunciado penalmente por agresión a peruanas ». El Comercio, 6 mai.
http://elcomercio.pe/lima/sucesos/embajador-ecuatoriano-fue-denunciado-penalmente-agresion-peruanas-noticia-1572999 (consulté le 19/10/15)

Blog officiel de Flor de María Hurtado (2008) :
http://flordemariaverde.blogspot.ca/ (consulté le 19/10/15)

Page LinkedIn de Flor de María Hurtado :
https://www.linkedin.com/in/flordemariahurtadovaldez (consulté le 19/10/15)

Page Facebook de Flor de María Hurtado Valdez ;
https://www.facebook.com/FLOR-DE-MARIA-HURTADO-VALDEZ-335551357288/ (consulté le 19/10/15)

Les commentaires sont clos.