Remerciements

Nous tenons d’abord à adresser nos plus vifs remerciements aux 24 femmes qui ont accepté de nous raconter leurs histoires, et qui nous ont accordé leur confiance et leur temps. Leurs relectures ont été précieuses et ont permis à ces portraits de gagner en précision et en sincérité.

Cet ouvrage s’inscrit dans le cadre d’un projet financé via l’appel à projets 2019 « Handicap et précarité » de la Fondation internationale de recherche appliquée sur le handicap (FIRAH) en partenariat avec la Fondation MAAF Initiatives et Handicap et la Croix-Rouge française, et a bénéficié d’un cofinancement de l’Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées (Agefiph). Il a pu être concrétisé grâce au soutien logistique du Centre de Recherche sur les Inégalités Sociales (CRIS) et du Laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (LIEPP). Il a ainsi bénéficié du soutien apporté par l’ANR et l’État au titre du programme d’investissements d’avenir dans le cadre du LABEX LIEPP (ANR-11-LABX-0091, ANR-11-IDEX-0005-02) et de l’IdEx Université Paris Cité (ANR-18-IDEX-0001).

Nous remercions vivement le comité de pilotage du projet « Handicap, genre et précarité professionnelle : parcours biographiques et réception de l’action publique ». Ce livre n’aurait pu voir le jour sans l’implication décisive des représentant-e-s de l’Agefiph, LADAPT, APF France Handicap, apiDV, FDFA et Fibromyalgie France.

Le recueil, la transcription, la rédaction et la relecture des portraits ont été effectués en grande partie par une équipe d’assistant-e-s de recherches et de prestataires talentueux-ses et efficaces. Un grand merci à Léo Le Roux pour son travail de qualité, et dont l’enthousiasme, le professionnalisme et la polyvalence ont su enrichir le projet de multiples manières. Nous remercions chaleureusement Juliane Angier pour les entretiens réalisés avec des femmes fibromyalgiques, ainsi qu’Aline Tertre et Julia Vidal pour leur travail essentiel dans le recueil et la rédaction des portraits. Nous remercions également Samia el Hadj, Anne-Line Drocourt et Gwenaëlle Denis, pour leur régularité et la qualité de leurs transcriptions. Merci à Sylvie Robel pour ses relectures minutieuses et son appui au lissage de l’expression, et à « Sophie Morin », dont le portrait figure dans cet ouvrage, pour sa précieuse relecture des épreuves.

Enfin et surtout, un grand merci aux Éditions science et bien commun, et tout particulièrement à Érika Nimis, pour avoir accepté ce projet de publication et l’avoir accompagné avec enthousiasme et efficacité. Merci et bravo à Kate McDonnell pour avoir créé l’œuvre originale qui figure en couverture de l’ouvrage. Nous nous réjouissons de participer, avec cet ensemble de portraits, à ce beau projet éditorial en accès libre qui favorise la mise en visibilité d’expériences marginalisées comme celles des femmes handicapées. Nous avons une pensée à la mémoire de Florence Piron, créatrice de la collection « Portraits de femmes » : c’est avec émotion que nous continuons à faire vivre sa belle initiative.

Licence

Symbole de License Creative Commons Attribution - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International

Portraits de travailleuses handicapées de Mathéa Boudinet et Anne Revillard est sous une licence License Creative Commons Attribution - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International, sauf indication contraire.

Partagez ce livre