Titre du livre: Dschang Paris Garoua

Sous-titre: Missive à François Tatou, mon père. Essai d'anthropographie du quotidien

Auteur: Léonie Tatou

Page couverture de Dschang Paris Garoua

Description du livre: Une malle s’ouvre. De précieux vestiges s’en échappent : photos impeccablement conservées par la douce vigilance d’une épouse, ouvrages jadis passionnément annotés, polycopiés aux signatures illustres, agendas nimbés de la patine du temps. Voilà le matériau à partir duquel l’autrice construit l’épistémologie particulière de cette si longue lettre par laquelle, portée par la fratrie, une fille parle à son père. Et voici lancée non pas une saga familiale, mais une anthropographie du quotidien de leurs vies. Réflexivité et catharsis.

D’abord Dschang, sur les plateaux verdoyants de l’ouest du Cameroun où est né François Tatou « vers 1928 ». Son parcours de vie s’acheva aux confins du Sahel, dans une ville rebaptisée tendrement ici Garoua la Belle. Entre les deux, juste après les Indépendances, Paris où François Tatou acheva sa formation à l’Institut des Hautes Études d’Outre-mer, ce lieu qui forma de nombreux cadres de la haute fonction publique d’Afrique francophone.

Au fil de la missive, sa fille met en scène un ressenti commun sur des enjeux toujours d’actualité : la femme dans la cité, les défis et dépits du multilinguisme, la scénarisation - brutale ou feutrée - des chocs culturels, l’assignation à résilience, le développement humain et social, l’urgence primordiale de la gestion pertinente des savoirs.

License:
Creative Commons Attribution – Partage dans les Mêmes Conditions

Table des matières

Information sur le livre

Description du livre

Une malle s’ouvre. De précieux vestiges s’en échappent : photos impeccablement conservées par la douce vigilance d’une épouse, ouvrages jadis passionnément annotés, polycopiés aux signatures illustres, agendas nimbés de la patine du temps. Voilà le matériau à partir duquel l’autrice construit l’épistémologie particulière de cette si longue lettre par laquelle, portée par la fratrie, une fille parle à son père. Et voici lancée non pas une saga familiale, mais une anthropographie du quotidien de leurs vies. Réflexivité et catharsis.

D’abord Dschang, sur les plateaux verdoyants de l’ouest du Cameroun où est né François Tatou « vers 1928 ». Son parcours de vie s’acheva aux confins du Sahel, dans une ville rebaptisée tendrement ici Garoua la Belle. Entre les deux, juste après les Indépendances, Paris où François Tatou acheva sa formation à l’Institut des Hautes Études d’Outre-mer, ce lieu qui forma de nombreux cadres de la haute fonction publique d’Afrique francophone.

Au fil de la missive, sa fille met en scène un ressenti commun sur des enjeux toujours d’actualité : la femme dans la cité, les défis et dépits du multilinguisme, la scénarisation – brutale ou feutrée – des chocs culturels, l’assignation à résilience, le développement humain et social, l’urgence primordiale de la gestion pertinente des savoirs.

Auteur

Léonie Tatou

License

Sujet

Biographie : philosophie et sciences sociales

Métadonnées

Titre
Dschang Paris Garoua
Auteur
Léonie Tatou
License

Titre : Dschang Paris Garoua. Missive à mon père, François Tatou. Essai d’anthropographie du quotidien

Autrice : Léonie Tatou

Design de la couverture : Kate McDonnell, photographies de Florence Piron et Tsama Bruno Arindo

Édition et révision linguistique : Florence Piron et Élisabeth Arsenault

ISBN pour l’impression : 978-2-924661-70-3

ISBN pour le ePub : 978-2-924661-72-7

Dépôt légal – Bibliothèque et Archives nationales du Québec 2020

Dépôt légal – Bibliothèque et Archive nationale Canada

Dépôt légal : 2e  trimestre 2020

Ce livre est sous licence Creative Commons CC BY-SA 4.0

Éditions science et bien commun
http://editionscienceetbiencommun.org
1085 avenue de Bourlamaque
Québec (Québec) G1R 2P4 Canada

Diffusion: info@editionscienceetbiencommun.org

Sujet principal
Biographie : philosophie et sciences sociales
Sujets supplémentaires
Sociolinguistique, Histoire de l’Afrique
Éditeur
Québec et Yaoundé : Éditions science et bien commun
Date de publication
avril 27, 2020
identificateur d’objets numériques (DOI)
https://dx.doi.org/10.5281/zenodo.3779021
NINL du livre numérique
978-2-924661-72-7
Imprimer le NINL
978-2-924661-70-3