10 Comités scientifique, pertinence, étudiant, de fondation (idem site web)

Le comité scientifique du Grenier des savoirs

Le comité scientifique du Grenier des savoirs a pour mission d’appuyer la qualité des revues du Grenier des savoirs. Il prend connaissance des articles publiés par ces revues et peut formuler des recommandations pour en améliorer la qualité. Il peut suggérer des nouvelles revues, des thématiques à transformer en dossiers par des revues, publiciser les articles du Grenier des savoirs, contribuer, en somme, à la progression de la plateforme.

Ses membres peuvent être sollicité-e-s par le Secrétariat général pour évaluer des articles en double aveugle ou des projets de revue ou pour intervenir en cas de mésentente entre une revue et des auteurs ou autrices, évaluateurs, évaluatrices, notamment en tranchant des évaluations contradictoires.

Le comité scientifique du Grenier des savoirs comporte à ses débuts 10 membres issus principalement des comités des revues, dont au moins 30 % de femmes, au plus 30 % d’universitaires basés dans un pays du Nord et deux personnes au plus par pays d’Afrique subsaharienne ou d’Haïti. Ces membres ont un doctorat, enseignent ou font de la recherche dans une institution d’enseignement supérieur, adhèrent aux valeurs promues par le Grenier des savoirs et doivent représenter une grande diversité de disciplines ou de domaines de recherche.

Chaque membre a un mandat de deux ans, commençant en décembre 2019. Pendant ces deux ans, une formule de renouvellement annuel partiel du comité sera discutée afin de préserver la mémoire collective du comité au fil des ans. Le nombre des membres pourrait augmenter en fonction du nombre de revues. En raison de l’éloignement des membres, le comité fonctionne surtout par courriel/mail et dans une liste de discussion en français. Des vidéoconférences peuvent être organisées au besoin.

2019-2020

  • Segun AFOLABI, Nigéria et Québec, revue Tafsiri, asegunlabi@yahoo.com
  • Cheikh BA, Sénégal et France, revue Naaj
  • Bouma Fernand BATIONO, Burkina Faso, Université Pr Joseph Ki-Zerbo, revue Annde
  • Dominique Diouf, Sénégal et Québec, revue Maât
  • Florence Piron, Québec, revue Sa’ni Bude
  • Martial JEUGUE DOUNGUE, Cameroun, revues Adilaaku et Ngaban Dibolel, martialjeugue@yahoo.fr
  • Seyni MOUMOUNI, Niger, revue Koyma
  • Dali Serge LIDA, Côte d’Ivoire, revue Annde
  • Rémy NSENGIYUMVA, Burundi, revue Mashamba, École normale supérieure du Burundi
  • Laetitia NDOTA-NGBALE, Centrafrique et Québec, Université Laval, revue Gari
  • Abogo NTOUTOUME, Gabon, revue Mbaandza, Université Omar Bongo, zoula1@yahoo.fr
  • Ghislaine Fatou SANOU, Burkina Faso, revue Dɔnko
  • Léonie MÉTANGMO-TATOU, Cameroun, revue Jeynitaare
  • Maryvonne Charmillot, Université de Genève
  • Sebastian Weissenberger, Université de Moncton et revue Vertigo

Ce comité choisit quatre de ses membres qui se retrouveront au comité de direction de l’Association Science Afrique.

Le comité de pertinence sociale du Grenier

Le comité de pertinence sociale a pour mission d’éviter que le Grenier des savoirs devienne une tour d’ivoire à l’écart des préoccupations du monde contemporain et d’assurer, en dialoguant avec les équipes des revues, qu’elles restent bien centrées sur les questions les plus « socialement » vives pour l’Afrique et Haïti. Ce comité appuie aussi les revues dans leurs efforts pour mettre en valeur aussi bien leur africanité que leur universalité, c’est-à-dire leur pertinence pour l’humanité tout entière.

Il est formé de personnes qui ne sont pas employées par une université ou un centre de recherche en tant que chercheur ou chercheuse : elles peuvent ou non avoir un doctorat, être aux études supérieures, travailler dans la fonction publique ou dans une ONG, comme entrepreneur ou entrepreneuse ou être à leur compte. Ces citoyens et ces citoyennes ont en commun d’être conscient-e-s de l’importance de promouvoir une recherche socialement responsable en Afrique et en Haïti et de souhaiter y contribuer. Ils et elles croient en la capacité du Grenier des savoirs d’incarner ce projet tout en visant un haut niveau de qualité scientifique. Ils et elles n’ont pas de lien d’intérêts avec une industrie ou une entreprise à but lucratif qui souhaiterait influencer leur participation au comité.

Le comité de pertinence sociale comporte au maximum 15 membres. Il vise la parité entre femmes et hommes. Un pays ne peut y avoir que deux représentant-e-s. Les membres de la diaspora ou des pays du Nord sont bienvenu-e-s, pour un maximum de 30 % du membership. Les personnes détenant un doctorat ou une scolarité de doctorat ne devraient pas constituer plus de la moitié des membres. Ces membres doivent représenter une grande diversité de questions socialement vives pour l’Afrique et Haïti. Chaque membre a un mandat de deux ans, commençant en août 2019. Pendant ces deux ans, une formule de renouvellement annuel partiel du comité sera discutée, afin de préserver la mémoire collective du comité au fil des ans. Le nombre des membres pourrait augmenter en fonction du nombre de revues.

2019-2020

  • Hamissou Rhissa ACHAFFERT, Niger, M.Sc, doctorant en sociologie
  • Antonin Benoît DIOUF, Sénégal, UNIDEP, documentaliste
  • Marie Sophie Dibounje MADIBA, Cameroun, documentaliste et doctorante à l’ESSTIC
  • Erika DJADJO, France et Cameroun, Afrolivresque
  • Bi Vagdé Gethème IRIÉ, Côte d’Ivoire, PhD.,  sociologue
  • Emmanuel Mbaï-Hadji MBAÏ-REWAYE, Québec et Tchad, M.Sc., science politique, fonction publique québécoise
  • Thomas Hervé MBOA NKOUDOU, Cameroun, doctorant, fondateur d’un Fablab
  • Rency Inson MICHEL, Haïti, sociologue, enseignant et fondateur du REJEBECSS
  • Félicité RINGTOUMDA SAWADOGO, Burkina Faso, PhD. en sciences de l’éducation, UNICEF
  • Michaël Tchokpodo, journaliste environnemental, Bénin
  • Abdoul Kafid TOKO KOUTOGUI, Bénin, L.Sc., informaticien, VY CONSULTING
  • Pascaline Zamuda, CREEIJ, L. en sociologie, République démocratique du Congo

Le comité étudiant du Grenier

Le comité étudiant a pour mission de publiciser les revues et leurs articles sur les réseaux sociaux, notamment dans les groupes de discussion et d’études dont font partie ses membres, et de faire ainsi la promotion de la recherche africaine et haïtienne. Il peut être sollicité par le comité scientifique, le comité de pertinence sociale pour ou par le secrétariat général donner un avis sur un projet, une revue ou une question stratégique. Il peut faire des suggestions aux comités sur des thèmes de dossier qui intéresseront les étudiants et étudiantes et sur les moyens de favoriser l’utilisation des textes publiés dans l’enseignement universitaire. Lors de colloques ou de lancement, ses membres disponibles sur place sont sollicités comme bénévoles ou pour l’animation et la logistique.

Ce comité est formé d’étudiantes et d’étudiants proposés par les membres des comités des revues. Le mandat de chacun-e de ses membres s’achève dès la réception de son diplôme. Le nombre de membres est illimité puisque les membres sont nommés par les revues, selon leur volonté. Chaque étudiant-e membre reçoit une attestation de participation et un certificat de reconnaissance à la fin de son mandat.

À noter : les personnes qui se qualifient peuvent demander à changer de comité, mais ne peuvent cumuler deux nominations.

Comité de fondation du Grenier des savoirs

Un grand merci à ces personnes qui ont appuyé le projet dès ses débuts en 2018!

  • Hamissou Rhissa Achaffert
  • Gilbert Babena
  • Antonin Benoît Diouf
  • Erika Djadjo
  • Bi Gethème Irié
  • Thomas Hervé Mboa Nkoudou
  • Kevin M’po
  • Anderson Pierre
  • Florence Piron
  • Djossè Roméo Tessy
  • Abdoul Kafid Toko Koutogui

License

Symbole de License Creative Commons Attribution - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International

Manuel du Grenier des savoirs de Florence Piron et Gilbert Babena est sous une licence License Creative Commons Attribution - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International, sauf indication contraire.

Partagez ce livre