Les autrices et les auteurs

Micheline Bélisle

Militante de la lutte à la pauvreté depuis 2001, Micheline a été présidente du CA du Collectif pour un Québec sans pauvreté pendant plus de trois ans; elle y a également joué le rôle de porte-parole pendant deux ans. Passionnée de recherche-action participative, elle a été impliquée comme co-chercheuse dans une recherche intitulée Vers l’autonomie alimentaire pour tous : Agir et Vivre Ensemble le Changement (VAATAVEC) et comme participante à un Carrefour sur la lutte aux préjugés relevant du Collectif pour un Québec sans pauvreté. Longtemps doctorante en communication publique à l’Université Laval, elle a fait ses études de 2e cycle en service social et en terminologie et traduction. Elle est hélas décédée en septembre 2018. Ses chapitres sont donc publiés à titre posthume, avec l’approbation de son amie Sophie Dupéré.

Noémie Bernier

Native de Gaspé, Noémie est actuellement étudiante en Développement des sociétés et des territoires à l’Université du Québec à Rimouski. Son intérêt pour les questions territoriales et pour la Gaspésie l’a mené à s’impliquer dans divers projets touchant cette région (publications dans la revue À Bâbord! et implication dans le milieu communautaire, notamment). C’est son parcours à l’Université du Québec à Montréal, en « Histoire, culture et société » qui lui a permis de découvrir Germaine de Staël.

Céline Chevalier

Documentaliste d’entreprise après plusieurs années d’études de Lettres Modernes, Céline Chevalier se passionne pour la psychanalyse et les femmes qui ont marqué leur époque. En 2014, elle réalise un blog intitulé « À la découverte de soi » qui mêle les réflexions sur l’art, la littérature et la psychanalyse dans le désir d’inciter autrui à emprunter le chemin qui mène vers une meilleure connaissance de soi-même. Férue d’écriture, elle tente aujourd’hui l’aventure de produire des articles sur des sujets qui lui tiennent à cœur.

Philippe Etchecopar

Professeur de mathématiques à la retraite, anciennement du Cégep de Rimouski, Philippe est un membre actif du groupe Initiative Science Citoyenne de Rimouski. Il est également membre du comité éditorial de la revue Accromath.

Tanguy Houghton

D’origine franco-australienne, Tanguy a grandi dans la magnifique ville de Bruxelles. Coeur battant de l’Union européenne, la capitale belge est le porte-étendard de la riche histoire du vieux continent et de ses multiples facettes culturelles. Arrivé au Québec et à l’Université Laval en 2013, il est sur le point de finir sa maîtrise en management et relations publiques.

Vincent Leboeuf-Gadreau

Vincent est né à Beauport (Québec) le 5 avril 1989. Bachelier en psychologie (2012), Vincent a ensuite entrepris des études en création audionumérique à la faculté de musique, puis un Diplôme d’Études Supérieures Spécialisées en Relations Publiques. Il est présentement à une session de l’obtention d’un diplôme de maîtrise en Communication publique avec majeure en Relations publiques. Ses intérêts principaux touchent aux arts de la scènes, à la gestion d’artistes et à l’organisation communautaire pour l’aide à la réalisation des projets artistiques.

Jean Leclerc

Jean a un baccalauréat en sciences du langage et de la communication, une maîtrise en administration publique à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP, 1998) et un Diplôme d’études supérieures spécialisées en relations publiques à l’Université Laval (2008). Il complète présentement un programme de maîtrise en relations publiques, après plus de 30 ans d’expérience en communication et en relations publiques, relations internationales et éducation. Il possède une vaste expertise en publicité et promotion, relations avec les médias, organisations d’événements nationaux et internationaux, planification stratégique des communications, communication politique, dans différents ministères et organismes gouvernementaux.

Marienne Makoudem Tene

Titulaire d’un master en Économie de Développement (2009), Marienne est chargé de recherche au département des études environnementale et économique du Centre National d’Éducation au Cameroun. Elle est actuellement doctorante et travaille sur les questions de la pauvreté au Cameroun. En parallèle à cette spécialité, elle s’intéresse de plus en plus à la promotion de la femme en participant à des études qui ont pour finalité l’épanouissement professionnel de la femme ou la conciliation famille-emploi. Elle le fait aussi dans le cadre de la société civile à travers sa participation à deux associations, Femmes Artisans de Paix-Cameroun et Association Camerounaise pour le Réarmement moral/Initiative et Changement-Cameroun.

Laetitia Ndota-Ngbale

Laetitia Ndota-Ngbale est doctorante en droit public à la Faculté de droit de l’Université Laval en partenariat avec l’Université Grenoble-Alpes. Son courriel : laetitia.ndota.1@ulaval.ca

Marie Désirée Nogo

Chercheuse au Centre National d’Éducation au Cameroun et au ministère de la Recherche scientifique et de l’Innovation à Yaoundé, au Cameroun, elle est actuellement doctorante à l’Université de Yaoundé I.

Victorine Ghislaine Nzino Munongo

Victorine est doctorante à l’Université Catholique d’Afrique centrale et titulaire d’un Master en Droits de l’Homme et Action humanitaire. Elle est chargée de recherche au département des études juridiques et politiques, au Centre national d’Éducation et au ministère de la Recherche scientifique et de l’Innovation à Yaoundé, au Cameroun. Ses centres d’intérêt sont liés aux droits civils, aux politiques publiques, au développement durable, aux droits de la personne humaine et à l’assistance humanitaire.

Florence Piron

Florence est anthropologue et éthicienne, professeure au Département d’information et de communication de l’Université Laval où elle enseigne la pensée critique à travers des cours sur l’éthique, la démocratie et le risque. Présidente fondatrice de l’Association science et bien commun et de la boutique de sciences Accès savoirs de l’Université Laval, elle s’intéresse aux liens entre la science, la société et la culture (l’éthique), à la fois comme chercheuse et comme militante pour une science plus ouverte, plus inclusive, socialement responsable et tournée vers le bien commun qu’elle interprète comme la lutte contre les injustices et la dégradation de l’environnement. Elle intervient oralement et par écrit dans une grande diversité de milieux, dans et hors du monde universitaire.

Sara Simoneau

Sara détient un baccalauréat en communication, rédaction et multimédia de l’Université de Sherbrooke et poursuit actuellement une maîtrise en communication publique avec un majeure en communication internationale et interculturelle à l’Université Laval. À la fin de son parcours universitaire, elle aimerait relever le défi d’une carrière à l’international.

Jade Stefanini

Jade Stefanini est une française d’origine italienne, qui a grandi près de Lille dans le Nord de la France. Née dans une famille passionnée par les voyages, Jade a  hérité de ces gènes qui la poussent à la découverte de l’autre, à la curiosité. Après son diplôme de fin de secondaire, Jade a commencé des études en anthropologie aux États-Unis, en Virginie. Cette année d’études a amené Jade à prendre part à des projets humanitaires comme Students Helping Honduras, avec qui elle a participé à la construction d’une école bilingue. De retour en France pour commencer son baccalauréat en marketing, droit et gestion, Jade entend encore une fois l’appel du voyage. Incapable de rester au même endroit trop longtemps, elle décide de partir faire sa maîtrise au Québec, à l’Université Laval. Jusqu’au prochain appel, jusqu’à la prochaine aventure.

Marie-Blanche Tahon

Marie-Blanche Tahon est chercheuse à l’École d’études sociologiques et anthropologiques de l’Université d’Ottawa.

Kim Tardif

Kim est détentrice d’un doctorat en Sciences biomédicales ainsi qu’un diplôme de 2e cycle en bioéthique de l’Université de Montréal. Elle fait partie de l’équipe de transfert de connaissances et innovation du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Ouest-de-l’île-de-Montréal et œuvre principalement à faire connaître les résultats de recherche des personnes affilées à cet établissement.

Ghada Touir

Ghada Touir (Ph.D.), vient récemment de terminer un stage postdoctoral à la Chaire UQAM de recherche sur les usages des technologies numériques et les mutations de la communication et au LabCMO. Elle est chargée de cours à l’UQAM et à l’Université Concordia et chercheuse associée au Centre de recherche en éducation et formation relatives à l’environnement et à l’écocitoyenneté (Centr’ERE) à l’UQAM.

Marie-Claude Viano

Mathématicienne et professeure émérite à l’Université Lille 1, elle est retraitée depuis 2009. Depuis peu et pour des raisons de pure circonstance, elle s’intéresse aux femmes de science entre le 17e et le 19e siècle et va de découverte en découverte. C’est d’ailleurs ainsi qu’elle a fait la connaissance des Éditions science et bien commun.

Sebastian Weissenberger

Sebastian est professeur associé à l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQAM et éditeur scientifique.

Partagez ce livre