Références bibliographiques

Adam André Georges, «N’Krumah : l’homme et l’œuvre», Présence africaine, nouvelle série, n° 93, «Économie et urbanisme», 1er trimestre 1975, p. 113-139.

Amselle Jean-Loup, L’Occident décroché : enquête sur les postcolonialismes, Paris, Stock, 2008, 320 p.

Appadurai Arjun, Après le colonialisme. Les conséquences culturelles de la globalisation, Paris, Petite bibliothèque Payot, 2005, 334 p.

Arboussier (d’) Gabriel, «L’université et l’esprit pionnier», in Communauté France Eurafrique. La tribune libre des deux continents. Chroniques de juilletaoût 1962, n° 133, 14e année, p. 25.

Aron Raymond, «La crise de l’université», La revue administrative, maijuin 1968, 21e année, p. 287-295.

Ashby Eric, African Universities and Western Traditions, Harvard University Press, 1964, 113 p.

Autra Ray, «Historique de lenseignement en AOF». Présence africaine 6, février-mars 1956, p. 68-86.

Afrique nouvelle 483 du 6 novembre 1956, Dakar, 10e année.

ASSEMPE, périodique trimestriel de l’Université nationale de Côte d’Ivoire, n° 15, décembre 1985, p. 1.

Bachelard Gaston, Le nouvel esprit scientifique, Paris, Félix Alcan, 1934, 179 p.

Bathily Abdoulaye, Mai 68 à Dakar ou la révolte universitaire et la démocratie, Paris, Chaka, 1992, 191 p.

Bayart Jean François, Les études postcoloniales. Un carnaval académique, Paris, Karthala, 2010, 126 p.

Bayart Jean-François, Bertrand Romain, «De quel legs colonial parle-t-on ?», Esprit, 2006/12 (décembre), p. 134-160. DOI : 10.3917/espri.0612.0134.

Bah Thierno, «Les étudiants de l’Afrique noire et la marche vers l’indépendance», in Charles-Robert Ageron et Marc Michel (dir.), L’Afrique noire française. L’heure des indépendances, Paris, CNRS ÉDITIONS, 2010, p. 69-96.

Bah Thierno, «Joseph KiZerbo et l’essor de l’historiographie africaine : Témoignage», Bulletin du CODESRIA, 2007, p. 63-64.

Barthelemy Pascale, «Lenseignement dans lEmpire colonial français : une vieille histoire ?», Histoire de léducation, n° 128, Lenseignement dans lEmpire colonial français (XIXe-XXe siècles), octobre-décembre 2010, p. 5-27.

Benoist (de) Joseph Roger, «L’évolution des partis fédéraux (RDA, PRA, PFA) vers l’indépendance (19571960), in Robert Ageron et Marc Michel (dir.), p. 177204.

Besnier Robert, «L’histoire des institutions : pourquoi ?», Revue historique de droit français et étranger, 4e série, vol. 55, n° 4, octobre-décembre 1977, p. 282-293.

Biobaku S.O. « Interuniversity cooperation: Fields, Forms, Methods » in The West African Intellectual Community. Papers And Discussions Of an Intellectual Seminar on InterUniversity CoOperation in West Africa, held in Freetown, Sierra Leone 1116 décembre 1961, publié par The Congress For Cultural Freedom by Ibadan University Press, 1962, p. 98104.

Bloch Marc, Apologie pour l’histoire ou métier d’historien, Paris, Armand Colin, 2002, 159 p.

Blum Françoise, «Madagascar 1972 : l’autre indépendance. Une révolution contre les accords de coopération, Le Mouvement social, n° 236, juillet-septembre 2011, p. 61-87.

Bouche Denise, Notes critiques à propos de l’ouvrage de jean Capelle, Histoire de l’éducation, vol. 49, n° 1, 1991, p. 121124.

Braudel Fernand, «Histoire et Sciences sociales : la longue durée», Annales. Économies, Sociétés, Civilisations. vol. 13, n° 4, octobre décembre 1958, p. 7-37.

Braudel Fernand, Les ambitions de l’histoire, Paris, Éditions de Fallois, 1997, 663 p.

Boulaga Fabien Eboussi, « La grandeur des marges», Bulletin du CODESRIA, 2007, p. 6263.

Boucheron Patrick, «Georges Duby : Ego-histoire. Première version», in Pierre Nora (dir.) Le débat, mai-août 2011, n° 165, Paris, Gallimard, p. 101-121.

Bourdieu Pierre, La distinction. Critique sociale du jugement, Paris, les Éditions de Minuit, 1979, 670 p.

Bourdieu Pierre, La noblesse d’État : grandes écoles et esprit de corps, Paris, les Éditions de Minuit, coll. «le sens commun», 1989, 568 p.

Bourdieu Pierre, «Pour un savoir engagé», Contre-feux 2, Paris, Liber – Raisons d’agir, 2001, p. 33-40.

Capelle Jean, L’éducation en Afrique noire à la veille des indépendances (19461958), Paris, Karthala, 1990, 328 p.

Camara Ousmane, Mémoires d’un juge africain. Itinéraire d’un homme libre, Paris, Karthala-Crepos, 2010, 312 p.

Charlier Jean-Émile et Croché Sarah, «L’inéluctable ajustement des universités africaines au processus de Bologne», Revue française de pédagogie 172, juillet-septembre 2010, consulté le 11 avril 2018, p. 77-84. DOI : 10.4000/rfp.2276.

Charles Christophe, «Naissance des intellectuels» 18801900, Paris, Les Éditions de minuit, 1990, 272 p.

Chartier Roger, Les origines culturelles de la Révolution française, Paris, Éditions du Seuil, 2000, 304 p.

Certeau Michel (de), L’invention du quotidien. T.1. Arts de faire, Paris, Gallimard, Nouvelle édition, 1990, 347 p.

CODESRIA. Numéro spécial du Bulletin du CODESRIA en hommage à Joseph KiZerbo, n° 34, 2007, 79 p.

Colin Roland, «Joseph Ki-Zerbo, notre berger», Présence africaine, nouvelle série, n° 173, 1er semestre 2006, p. 11-19.

Cooper Frederick, L’Afrique depuis 1940, Paris, Payot, 2008, 312 p.

Cooper Frederick, Français et Africains ? Être citoyen au temps de la décolonisation, Paris, Payot, 2014, 633 p.

Condé Alpha, Guinée : l’Albanie de l’Afrique ou néo-colonie américaine ?, Paris, Éditions Git-le-Cœur, 1972, 270 p.

Coquery-Vidrovitch Catherine, Enjeux politiques de l’histoire coloniale, Marseille, Agone, 2009, 190 p.

CoqueryVidrovitch Catherine, Petite histoire de l’Afrique. L’Afrique au Sud du Sahara de la préhistoire à nos jours, Paris, La Découverte, 2011, 222 p.

Cordonnier Sarah, «Mary Douglas, comment pensent les institutions suivi de la connaissance de soi et il n’y a pas de don gratuit», Culture & Musées, n° 5, 2005, p. 185-186.

Cornevin Robert, «Problèmes de l’enseignement supérieur eu Congo (Léopoldville)», Penant, n° 698699, octobre décembre 1963, p. 503525.

Chouli Lila, «Le néolibéralisme dans l’enseignement supérieur burkinabé», Savoir/Agir, n° 10, 2009, p. 119-127. DOI : 10.3917/sava.010.0119

Crozier Michel et Erhard Friedberg, L’acteur et le système. Les contraintes de l’action collective, Paris, Seuil, 1977, 512 p.

Crozier Michel, À quoi sert la sociologie des organisations ?, vol. I. Théorie, culture et société (288 p.), vol. II. Vers un nouveau raisonnement pour l’action (352 p.), Paris, Seli Aslan, 2000.

Crozier Michel, «Pouvoir et organisation», Archives européennes de sociologie, vol. 5, n° 1, 1964, p. 52-64.

Dadié Bernard, «Problème de lenseignement en Afrique noire. Misère de lenseignement en AOF», Présence africaine, n° 1 1, déc. 1956-janv. 1957, p. 57-70.

Daoud Kamel, Le postcolonial métouffe. http://www.lepoint.fr/editos-du-point/sebastien-le-fol/kamel-daoud-le-postcolonial-m-etouffe-19-10-2017-2165644_1913.php

Daix Pierre, Braudel, Paris, Flammarion, 1995, 565 p.

Drago Guillaume, «L’évolution de la fonction consultative régionale», La revue administrative, 51e année, n° 301, janvier-février 1998, p. 82-87.

Debray Régis, Le pouvoir intellectuel en France, Paris, Ramsay, 1979, 280 p.

Diallo Siradiou, L’Affaire KiZerbo, Jeune Afrique, n° 1013 du 4 juin 1980, p. 37.

Diané Charles, Les grandes heures de la FEANF, Paris, Éditions Chaka, 1990, 190 p.

Dieng Amady Aly, Mémoire d’un étudiant africain : de l’école de Djourbel à l’université de Paris (19451960), vol. 1, 194 p. Mémoire d’un étudiant africain : de l’université de Paris à mon retour au Sénégal (19601967), vol. 2, 212 p. Dakar, CODESRIA, 2011.

Dieng Amady Aly, Les premiers pas de la Fédération des étudiants d’Afrique noire en France (FEANF) (19501955) : (De lunion française à Bandoeng), Paris, L’Harmattan, 2003, 354 p.

Diène Colly Ousseynou Diouf, « La gouvernance des universités au Sénégal : une grande réforme, mais pas une rupture », in JHEA/RESA, vol. 14, n° 2, 2016, Dakar, CODESRIA, p. 61-84.

Diop Cheikh Anta, «Quand pourra-t-on parler d’une renaissance africaine», Le Musée Vivant, n° spécial 3637, novembre 1948, Paris, p. 5765.

Dosse François, «Histoire intellectuelle», in Delacroix Christian, Dosse François, Garcia Patrick et Offenstadt Nicolas (dir.), Historiographies, I. Concepts et débats, Paris, Gallimard, 2010, p. 378-390.

Diaw Aminata, « La démocratie des lettrés », in Momar-Coumba Diop (éd.), Sénégal. Trajectoires d’un État, Dakar, CODESRIA, 1992, p. 299-329.

Droz Bernard, Histoire de la décolonisation au XXe siècle, Paris, Éditions du Seuil, 2006, 220 p.

Douglas Mary, Comment pensent les institutions ? Paris, La Découverte-Mauss, 1999, 218 p.

«Enseignement et jeunesse», Bulletin de l’Afrique noire, n° 384 du 15 septembre 1965, p. 77787779.

Domenach Jean Marie (dir.) Faire l’université. Dossier pour la réforme de l’enseignement supérieur, in Revue Esprit. Nouvelle série, 1964, p. 705-1175.

Fanon Frantz, Les damnés de la terre, Paris, Éditions La Découverte, 2002, 311 p.

Falola Toyin, «Joseph KiZerbo et la lutte pour l’indépendance», Bulletin du CODESRIA, 2007, p. 4953.

Faye Faty Cheikh, Les enjeux politiques à Dakar (1945 1960), Paris, L’Harmattan, 2000, 395 p. 

Fele Buanga, « Crise de l’enseignement dans les colonies portugaises », Présence africaine, 1956, p. 8593.

Finkielkraut Alain, La défaite de la pensée, Paris, Gallimard, 1987, 177 p.

Fisher G et Laugier H. «Pour une université internationale au service des pays sous-développés. À propos du colloque Abidjan Dakar», Revue du Tiers Monde, vol. 1, n° 1/2 (janvierjuin 1960), Publications de la Sorbonne, p. 1726.

Feuer Guy, «Les accords culturels passés par la France avec les nouveaux États dAfrique noire et de Madagascar», Annuaire français de droit international, vol, 9, 1963, p. 890-905.

Frenkiel J., « Réflexions sur l’enseignement supérieur en Afrique », Acta Africana, Geneva Africa, vol. 4, n° 2, 1965, p. 234238.

Fouda Marcel Ndjodo et Onana Charles Awono, «Rapport de recherche sur les réformes de gouvernance dans l’enseignement supérieur camerounais», Pré conférence de l’IIPE à Dakar le 14 novembre 2012 «Réformes de gouvernance dans l’enseignement supérieur : quelles politiques avec quels effets ?», UNESCO 2012, 65 p.

« Faut-il fermer l’Université Abdou Moumouni de Niamey ? », Seeda. Le témoin de notre temps. Mensuel nigérien d’informations générales, n° 27 d’avril 2005, Spécial Université Abdou Moumouni de Niamey, 31 p.

«Gestion de la carrière des enseignants-chercheurs. Qui a peur d’un retour du Niger au CAMES ? in Seeda. Le témoin de notre temps. Mensuel nigérien d’informations générales, n° 15, 2e année, novembre 2003. Dossier spécial, 7 p.

Gamble Harry, «La crise de l’enseignement en Afrique-Occidentale française (1944-1950), Histoire de l’éducation, n° 128, L’enseignement supérieur dans l’Empire colonial français (XIXe-XXe siècles), Paris, ENS Éditions, octobre-décembre 2010, p. 129-162.

Garcia Patrick, «Histoire du temps présent», in Christian Delacroix, François Dosse, Patrick Garcia et Nicolas Offenstadt (dir.) Historiographies, I. Concepts et débats, Paris, Gallimard, 2010, p. 282-293.

Guèye Oumar, Mai 1968 au Sénégal. Senghor face aux étudiants et au mouvement syndical, Paris, Karthala, 2017, 335 p.

Gingras Yves, «La fièvre de l’évaluation de la recherche. Du mauvais usage de faux indicateur», Bulletin de méthodologie sociologique, n° 100, octobre 2008, p. 4144.

Girault René, «Les indépendances des pays d’Afrique noire dans les relations internationales», in Robert Ageron et Marc Michel (dir.), L’Afrique noire française. L’heure des indépendances, Paris, CNRS ÉDITIONS, 2010, p. 539-558.

Godechor M., Ourliac Paul, «L’objet de l’histoire des institutions», Revue historique de droit français et étranger, 4e série, vol. 32, 1955, éditions Dalloz, p. 282-293.

Goldfiem Jean (de), «Les organisations scientifiques internationales et les administrations nationales», La revue administrative, 11e année, n° 63, mai-juin 1968, p. 331-333.

Gonidec Pierre François, «La contribution des universités des nouveaux États à la formation des cadres supérieurs», Communication faite au colloque de l’Association des Universités entièrement ou partiellement de langue française, Beyrouth, 24, 30 novembre 1964, p. 305317.

Gruzinski Serge, «Les mondes mêlés de la Monarchie catholique et autres «connected histories», Annales. Histoire, Sciences sociales, 56e année, n° 1, 2001, p. 85117.

Goff (le) Jacques, Histoire et mémoire, Paris, Gallimard, 1988, 409 p.

Guimont Fabienne, Les étudiants africains en France, 19501965, Paris, L’Harmattan, 1997, 333 p.

Guissou Basile, «Joseph KiZerbo : un cerveau rebelle», in Bulletin du CODESRIA, 2007, p. 2124.

Guirma Frédéric, Comment perdre le pouvoir ? Le cas Maurice Yaméogo, Afrique contemporaine, vol. 12, Paris, Éditions Chaka, 1991, 156 p.

Gwiazdzinski Luc. De l’hybridation territoriale à la créolisation des mondes. Elya Éditions, p. 311-334, 2016, coll. L’innovation autrement.

Hartog François, Régimes d’historicité. Présentisme et expériences du temps, Paris, Éditions du Seuil, 2012, 322 p.

Hagan Georges, «Liberté académique et responsabilité nationale dans un État africain : Cas du Ghana», in Mamadou Diouf et Mahmood Mamdani (dir.), Liberté académique en Afrique, Dakar, Codesria, 1994, p. 4263.

Jézéquel Jean-Hervé, «Grammaire de la distinction coloniale. L’organisation administrative des cadres de l’enseignement en AOF (1903-fin des années 1930), Genèses 2007/4, n° 69, p. 4-25.

Joly Vincent, L’Europe et l’Afrique. De 1914 aux années 1960, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 1994, 386 p.

Jougneau Maryvonne-David, «La dissidence institutionnelle : une approche sociologique», Revue française de sociologie, vol. 29, n° 3, juillet-septembre 1988, p. 471-501.

Kaba Lansiné, N’krumah et le rêve de l’unité africaine, Paris, Éditions Chaka, 1991, 185 p.

Kaidi Hamza, «Vers la naissance d’une universitas africana», in Jeune Afrique, n° 732 du 17 janvier 1975, p. 5860.

Kane Falilou, OCAM. Pionnière de l’intégration africaine, Dakar, L’Harmattan, 2017, 152 p.

Kane Cheikh Hamidou, «Joseph KiZerbo, portrait d’une génération africaine sous influence coloniale», Bulletin du CODESRIA,  34, 2007, p. 7076.

Kebe Yacouba, «1er concours d’agrégation de Droit et des Sciences économiques. 29 candidats dont 21 Ivoiriens affrontent les épreuves à partir d’aujourd’hui», Fraternité Matin, n° 5717 du lundi 7 novembre 1983.

Kisukidi Nadia Yala, «Laeticia africana. Philosophie, décolonisation et mélancolie», in Achille Mbembe et Felwine Sarr (dir.) Écrire l’Afrique-Monde, Dakar, Philippe Rey-Jimsann, 2017, p. 53-69.

Ki-Zerbo Joseph, À quand l’Afrique ? Entretiens avec René Holenstein, Lausanne, Éditions d’en bas, 2013, 239 p.

Ki-Zerbo Joseph, Repères pour l’Afrique, Dakar, Panafrika Silex/Nouvelles du Sud, 2007, 212 p.

Ki-Zerbo Joseph, « Revendiquer les libertés, mais surtout les produire et les organiser », in Mamadou Diouf et Mamood Mamdani (dir), Liberté académique en Afrique, Dakar, CODESRIA, 1994, p. 3141

KotchyN’Guessan Barthelemy, Quand Barthelemy raconte N’GUESSANKOTCHY. Autobiographie, Abidjan, NEICEDA, 2012, 155 p.

Lador-Lederer Josef J., « L’importance des organisations consultatives internationales en matière juridique », Die Friedens-Warte, vol. 55, 1959-1960, p. 115-137.

Leduc Jean, Les historiens et le temps. Conceptions, problématiques, écritures, Paris, Éditions du Seuil, 1999, 332 p.

Ladurie Emmanuel Leroy, Parmi les historiens, Paris, Gallimard, 1983, 445 p.

«L’avenir de l’enseignement supérieur en Afrique. Conclusions et recommandations de la conférence sur l’avenir de l’enseignement supérieur en Afrique (Tananarive, 312 septembre 1961) UNESCO, 29 p.

«La scolarisation en Afrique», Tam-Tam, 4e année, mars-mai 1955.

«La charte de l’OCAM et l’accord sur le sucre signés à Tananarive», Dakar-matin, quotidien sénégalais du 28 juin 1966.

«L’enseignement supérieur en Afrique et les universités en Afrique au Sud du Sahara», Afrique, n° 23, mars 1963. Dossier spécial, p. 19-69.

Le processus de Bologne et la construction de l’Espace européen de l’enseignement supérieur. Fiches-argumentaires sur le processus de Bologne, 27 octobre 2017, 49 p. Consulté le 11 avril 2018 sur le site : https://www.ugei.fr/system/files_force/23_fiches_bologne_171116.pdf

«Les effets des PAS sur l’éducation et la formation», Rapport présenté à la 28e session de la Conférence générale de l’UNESCO, Paris, 1995, 23 p.

«L’enseignement supérieur à Madagascar». Consulté le 28 avril 2018, p. 268-288. documents.worldbank.org/…/883230REPLACEM00Box385221 B00PUBLICO.pdf

Lam Aboubacry Moussa, «Mamadou Kandji : président du CTS Lettres et Sciences humaines» in N’dongo Oumar et Kandji Alioune Badara (dir.), Mélanges offerts au Pr Mamadou Kandji, Dakar, Les éditions Diaspora académie, coll. Bridges. vol. 1. Inédit.

Leach Edmund, L’unité de l’homme et autres essais, Paris, Gallimard, 1980, 396 p.

Lebaron Frédéric, 35 grandes notions de sociologie, Paris, DUNOD, 2014, 172 p.

Lebeau Yann, «Classement et déclassement des universités au Nigéria. De luniformité des procédures dadmission à la multiplicité des stratégies de contournement», Cahiers dÉtudes africaines, vol. 43, Cahier 169/170, Enseignements, 2003, p. 209-233.

Léon Antoine, Colonisation, enseignement et éducation. Étude historique et comparative, Paris, L’Harmattan, 1991, 320 p.

Louâpre Muriel, «Les lauréats académiques : de l’émulation à la «bête à concours», Francofonia, n° 67, Poésie et institution au XIXe siècle, 2014, Casa éditrice, p. 75-90.

Mafeje Archie, «Les intellectuels africains : origine et options sociales», in Mamadou Diouf et Mahmood Mamdani (dir.), Liberté académique en Afrique, Dakar, CODESRIA, 1994, p. 221240.

Marthelot Pierre, «Enseignement supérieur et néocolonialisme ? L’expérience tunisienne », De l’impérialisme à la décolonisation, 1965, p. 470478.

Martucelli Danilo, « Critique de la philosophie de l’évaluation », Cahiers internationaux de sociologie, nouvelle série, vol. 128/129. Ce qu’évaluer voudrait dire (janvier-décembre 2010), p. 27-52.

Mazrui Ali, «L’impact des changements mondiaux sur les libertés académiques en Afrique : Une évaluation préliminaire», in Mamadou Diouf et Mahmood Mamdani (dir.), Liberté académique en Afrique, Dakar, Codesria, 1994, p. 135-160.

Mudimbe Valentin, The Invention of Africa: Gnosis, Philosophy, and Order of Knowledge, Indiana University Press, 1988, 241 p.

Mamdani Mahmood, « Introduction. La quête des libertés académiques», in Mamadou Diouf et Mahmood Mamdani (dir.), Liberté académique en Afrique, Dakar, Codesria, 1994, p. 118.

 Manière Laurent, «La politique française pour ladaptation de lenseignement en Afrique après les indépendances (1958-1964) », Histoire de léducation, n° 128, Lenseignement dans lEmpire colonial français (XIXe-XXe siècles), octobre-décembre 2010, p. 163-190.

Manière Laurent, «Les conférences francoafricaines des ministres de l’Éducation nationale et le développement d’un enseignement de type français au lendemain des indépendances», in Céline LabruneBadiane, Marie Albane de Suremain, Pascal Bianchini (dir.), L’école en situation postcoloniale, Cahiers Afrique, n° 27, Paris, L’Harmattan, 2012, p. 81-99.

Missinne LéoEmile, «Problèmes concentrant l’éducation supérieure en Afrique», Revue internationale de l’éducation, vol. 14, n° 1, 1968, p. 6274.

Martin Jean-Yves, «Sociologie de l’enseignement en Afrique noire», in Cahiers internationaux de Sociologie, nouvelle série, vol. 53, juillet décembre 1972, p. 337-362.

Marrou HenriIrénée, De la connaissance historique, Paris, Éditions du Seuil, 1954, 318 p.

Marrou HenriIrénée, Théologie de l’histoire, Paris, Les Éditions du CERF, 2006, 186 p.

Martin Dominique, «L’analyse stratégique en perspective : retour sur la sociologie des organisations de Michel Crozier», Revue européenne des sciences sociales, T. 50, n° 2, 2012, p. 93-114.

Matzkin Alexandre, «L’évaluation en sciences exactes : quand la quantité tue la qualité», Cités, n° 37, l’idéologie de l’évaluation : la grande imposture, PUF, 2009, p. 43-49.

Materu Peter, Assurance Qualité de l’enseignement supérieur en Afrique subsaharienne : État de la question, défis, opportunités et pratiques positives, Document de travail de la Banque mondiale, n° 152. Série : le développement humain en Afrique. Washington, D.C. 2008, 114 p.

Mbow Ahmadou Makhtar, « Au professeur Joseph KiZerbo. Hommages et témoignages», Dakar, Série Études et Recherches, n° 277, p. 9298.

Mornet Daniel, Les origines intellectuelles de la Révolution française 17151787, Paris, Éditions Tallandier, 2010, 552 p.

Moyo Dambisa, L’Aide fatale. Les ravages d’une aide inutile et de nouvelles solutions pour l’Afrique, Paris, Éditions Jean Claude Lattès, 2009, 250 p.

Mouckaga Hugues, «Un africanus militans», in Essoham AssimaKpatcha, Hugues Mouckaga et Koffi Nutefé Tsigbe (éds.), Au cœur d’une relecture des sources orales en Afrique. Études sur l’histoire africaine en hommage au Professeur Théodore Nicoué Lodjou Gayibor, Presses de l’ULKarthala, coll. «Patrimoines » 17, 2015, p. 3140.

Nandy Ashis, L’ennemi intime. Perte de soi et retour à soi sous le colonialisme, Paris, Fayard, 2007, 172 p.

N’da Paul, Les intellectuels et le pouvoir en Afrique noire, Thèse pour le doctorat d’État ès lettres et Sciences humaines, Paris, EHESS, Centre d’études des mouvements sociaux, 1982. Tome I, 455 p.

Ndao Papa Alioune, La francophonie des pères fondateurs, Paris, Karthala, 2008, 264 p.

N’diaye Jean Pierre, Dossier «Les universités en Afrique », Jeune Afrique 568 du 27 novembre 1971, p. 20-23.

N’diaye Raphael et OUEDRAOGO Joséphine, Au Professeur Joseph Ki-Zerbo. Hommages et Témoignages, Dakar, Enda Tiers Monde, 2010, 245 p.

NGaïndé Abderrahmane, Entretien avec Amady Aly Dieng. Lecture critique d’un demi-siècle de paradoxes, Dakar, CODESRIA, 2012, 148 p.

Nyamnjoh Francis, «Editorial», in Bulletin du CODESRIA, n° 34, 2007, p. 13.

Ndongo Jacques Fame, «Le rapport sur la fortune du Chef de l’État est un ubuesque canular», interview extrait du AEUD INFO : l’action prend corps. http:// www.aeud.fr/Jacques Fame Ndongo Le rapport sur.html

Nicol Davidson, « The formation Of a West African intellectual Community », The West African Intellectual Community.Papers And Discussions Of an Intellectual Séminar on InterUniversity CoOperation in West Africa, held in Freetown, Sierra Leone 1116 décembre 1961, publié par The Congress For Cultural Freedom by Ibadan Univesity Press, 1962, p. 1017.

Padis Marc-Olivier, «Quelle évaluation ? Quelle excellence ?», Revue Esprit, n° 386 (7), juillet 2012, p. 13-17.

Pajot Florian, Joseph Ki-Zerbo. Itinéraire d’un intellectuel africain au XXe siècle, Paris, L’Harmattan, 2009, 196 p.

Paye Lucien, Extrait de l’allocution prononcée le 9 décembre 1959, à l’occasion de l’inauguration de l’université de Dakar. Document retranscrit in extenso et numérisé, disponible sur le site de la bibliothèque numérique de l’Université Cheikh Anta Diop, p. 18.

Pralong-Konig Catherine, «Évaluations des savoirs d’importation dans l’université médiévale : Henri de Gand en position d’expert», Revue européenne des sciences sociales, Tome XLVI, 2008, n° 141, p. 11-28.

Pratt R. Cranford,African Universities and Western Traditions. Some East African Reflections », The Journal of Modern African Studies, Cambridge University Press, 1965, p. 421-428.

Pélissier Paul, «Aux origines de l’Université de Dakar : Assane Seck et l’essor de la géographie ouestafricaine», in Makhily Gassama (dir.), Mélanges offerts au Professeur Assane Seck, Dakar, Les nouvelles éditions du Sénégal, 2010, p. 27 40.

PolanskiGoheneix Alix, «L’argument civilisateur dans la doctrine coloniale de la langue française», in Claire Joubert (dir.), Le postcolonial comparé anglophone, francophone, Paris, Presses universitaires de Vincennes, 2014, p. 96112.

Prost Antoine, «1968 : mort et naissance de l’université française», Vingtième siècle, revue d’histoire, 1989, vol. 23, n° 1, p. 5970.

Perrot JeanClaude, Une histoire intellectuelle de l’économie politique (XVIIeXVIIIe siècle), Paris, Éditions de l’EHESS, 1992, 496 p.

PouyaAndré Marie, «L’avenir des organisations interafricaines. De sérieuses difficultés financières», Marchés Tropicaux, n° 2375 du 17 mai 1991, p. 12151217.

Rabemananjara Jacques, «L’Europe et nous», Présence africaine, nouvelle série bimestrielle, n° 8910, juinnovembre 1956, p. 2028.

Rabemananjara Raymond William, Un fils de la lumière. Biographie d’Albert Rakoto Ratsimamanga, Paris-Montréal, L’Harmattan, 1997, 188 p.

Salifou André, «Formation pédagogique des enseignants des établissements de l’enseignement supérieur dans quelques pays d’Afrique francophone», Cahiers sur l’enseignement supérieur, Paris, UNESCO, p. 756.

Salifou André, La biographie politique de Diori Hamani, premier Président de la République du Niger, Paris, Karthala, 2010, 376 p.

Sanou Fernand, « Avant-propos », in Joseph Ki-Zerbo. Éducation et Développement en Afrique. Cinquante ans de réflexion et d’action, Ouagadougou, Fondation pour l’Histoire et le Développement Endogène de l’Afrique, 2010, 240 p.

Santos Boaventura de Sousa, «Épistémologies du Sud», Études rurales, n° 187, janvier-juin 2011, p. 21-49.

Sow Mouhamadou Moustapha, «L’Afrique dans les programmes d’histoire de Bamako et Tananarive : contextes, enjeux et contenus», in Céline Labrune Badiane, Marie Albane de Suremain, Pascal Bianchini (dir.), 2012, p. 101118.

Sow Daouda, Extrait de l’allocution prononcée le 9 décembre 1959, à l’occasion de l’inauguration de l’Université de Dakar. Document retranscrit in extenso et numérisé, disponible sur le site de la bibliothèque numérique de l’Université Cheikh Anta Diop, p. 37.

Singaravelou Pierre, «Lenseignement supérieur colonial : un état des lieux», Histoire de léducation, n° 122, avril-juin 2009, p. 71-92.

Singaravelou Pierre, Professer l’Empire : l’enseignement des «sciences coloniales » en France sous la IIIe République, Thèse de doctorat d’histoire soutenue en 2007 à l’Université de Paris 1, PanthéonSorbonne, 505 p.

Shivji Issa, Où va l’université ? CODESRIA Bulletin, N° 1 et 2. http://www.codesria.org/French/publications/bulletinfr1_05/universite.pdf2005

Sarr Felwine, Afrotopia, Paris, Philippe Rey, 155 p.

Sall Mamadou Youri, «La modernité et les universités liées au CAMES», Walfadjri  3586 du 27 février 2004.

Sivandan Tamara, «Anticolonialisme, libération nationale et formation des nations postcoloniales», in Neil Lazarus (dir.), Penser le postcolonial. Une introduction critique, Paris, Éditions Amsterdam, 2006, p. 107137.

Sraieb Noureddine, «État moderne, nationalismes et islamismes. L’idéologie de l’école en Tunisie coloniale (1881-1945) », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, 1993, n° 68-69, p. 239-254.

Suret-Canale Jean, « Difficultés du néo-colonialisme français en Afrique tropicale »Revue canadienne des études africaines, vol. 8, n° 2, 1974, p. 211-233.

Shils Edward, « A further step towards a West African intellectual community », in The West African Intellectual Community. Papers And Discussions Of an Intellectual Seminar on InterUniversity Cooperation in West Africa, Freetown, Sierra Leone 1116 décembre 1961, The Congress For Cultural Freedom by Ibadan University Press, 1962, p. 1828.

Tchaptchet Jean Martin, Quand les jeunes Africains créaient l’histoire : récit autobiographique, t.2, Paris, L’Harmattan, 2006, 359 p.

Thénault Sylvie, « L’État colonial. Une question de domination », in Pierre Singaravelou (dir.), Les empires coloniaux. XIXe-XXe siècle, Paris, Éditions Points, 2013, p. 215-256.

Thiong’o Wa Ngugi, Pour une Afrique libre, Paris, Philippe Rey, 2015, 140 p.

Traoré Sékou, La fédération des étudiants d’Afrique noire en France, FEANF, Paris, L’Harmattan, 1985, 102 p.

Thomson Ann, « L’histoire intellectuelle : quelles idées, quel contexte ? », Revue d’histoire moderne et contemporaine. vol. 59-4 bis, n° 5, 2012, p. 47-64.

Un événement académique : une vingtaine de candidats à l’agrégation de médecine, Le Soleil, n° 3763 du mardi 9 novembre 1982.

Vanderlinden Jacques, « La participation des facultés et institutions de recherche européennes au développement juridique africain », Journal of African Law, vol. 15, n° 1, 1971, p. 13-40.

Vergnes Jacques, L’enseignement supérieur en Afrique d’expression française, Extraits de : Les dossiers de TENDANCES, n° 1, mai 1963, p. 124.

Vovelle Michel, Idéologie et mentalités, Paris, Gallimard, 1992. Nouvelle édition revue et augmentée, 351 p.

Wade Abdoulaye, « Examen critique des méthodes pédagogiques », Présence africaine, nouvelle série bimestrielle, n° 7, avrilmai 1956, p. 5673.

Wodié Francis, Mon combat pour la Côte d’Ivoire, Abidjan, NEI, 2010, 378 p.

Yonaba Salif, Le Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur [CAMES] et la gestion de la promotion des enseignants-chercheurs africains, in Djedjero Francisco Meledje, Martin Bleou et François Komoin (dir.) Mélanges offerts au doyen Francis Vangah Wodié, Faculté de droit de l’Université de Cocody-Abidjan, Presses de l’université Toulouse 1 Capitole, 2016, p. 523-550.

http://maliactu.net/mali-session-speciale-du-cnela-2016-157-candidats-inscrits-sur-la-liste-aux-fonctions-de-maitre-assistant

https://actucameroun.com/2017/12/29/cameroun-plus-de-700-candidats-attendent-passage de-grade-universités/Cameroun

License

Symbole de Licence Creative Commons Attribution 4.0 International

Le CAMES 1968-2018 de Chikouna Cisséest sous une licence Licence Creative Commons Attribution 4.0 International, sauf indication contraire.

Partagez ce livre