Introduction

Valéry Ridde et Christian Dagenais

Le plan du livre

L’ouvrage est composé de cinq sections qui représentent autant de grandes dimensions méthodologiques.

La première section est très innovante, car elle présente des méthodes rarement abordées dans les ouvrages et articles francophones en évaluation. Notre approche générale s’inscrit dans une démarche d’évaluation fondée sur la théorie des interventions (Chen 2005; Weiss 1998). Dans ce sens, il devient essentiel de maîtriser ce que Beaudry et Gauthier appellent la phase pré-évaluative (Beaudry et Gauthier, 1992), autrement dit l’analyse de « l’évaluabilité » des interventions. Les différentes étapes du processus d’une étude « d’évaluabilité » sont présentées dans le chapitre 1 (Soura et collègues). Le cas présenté porte sur un programme de prévention en milieu scolaire et vise à déterminer jusqu’à quel point ce programme est évaluable.

La pérennité des interventions est aussi un thème relativement délaissé par les ouvrages francophones. Lorsqu’elle est abordée, elle devient souvent la dernière roue du carrosse. Pourtant, les recherches nous disent depuis longtemps que la pérennité devrait devenir la première préoccupation des intervenant-e-s, et non la dernière, lorsque l’on planifie une intervention (Pluye et al. 2005). Nous avons donc décidé de l’intégrer dans la première partie, car le premier auteur de ce chapitre portant sur une intervention au Mali se plaignait d’être relégué, comme la pérennité, à la fin de l’ouvrage. Il a eu raison et nous le remercions de son plaidoyer. La pérennisation des interventions en Afrique est trop peu étudiée. Ce chapitre présente une méthodologie pour y arriver (Seppey et Ridde, chapitre 2).

La deuxième section comporte trois chapitres qui présentent des approches d’évaluation usant de méthodes qualitatives. Si cet usage n’a rien d’innovant dans le domaine de la santé mondiale (Belaid et al. 2016), nous voulions montrer quelques approches originales et peu diffusées en français. Ces trois chapitres proposent donc des processus intéressants où le qualitatif est mobilisé de manière rigoureuse. Le premier (Bujold et Fortin, chapitre 3) porte sur une l’évaluation participative d’un programme visant l’égalité hommes-femmes en Bolivie . Elle met à contribution une méthode systématique en trois volets (qualitatif, participatif, inter-organisationnel). Le deuxième chapitre de cette section (Rey et collègues, chapitre 4) décrit une évaluation menée au Mexique qui mobilise une autre approche qualitative participative utilisant la photo comme support d’expression : le photovoix. Elle porte sur les perceptions de jeunes autochtones de leur participation à un programme basé sur les arts pour favoriser le changement de comportements. Enfin, le troisième chapitre de cette section (Aka et collègues, chapitre 5) porte sur l’évaluation d’une démarche de recherche-action au Burkina Faso. L’approche d’évaluation adoptée combine une analyse externe à une analyse réflexive afin de produire des résultats permettant de guider d’autres recherches-action.

La troisième section offre l’opportunité de réaliser notre souhait de diffuser plus largement le recours aux méthodes mixtes pour l’évaluation (Bujold et al. 2018). Trois chapitres permettent de montrer comment réaliser des revues mixtes, ainsi que l’intégration des données qui est au cœur de la pertinence de ces méthodes. Des exemples utiles en santé mondiale facilitent cette démonstration. Le premier de ces chapitres (Hong et collègues, chapitre 6) porte sur les revues mixtes qui combinent des études quantitatives, qualitatives et mixtes en utilisant une approche systématique. Il présente un exemple de revue mixte tiré d’un projet de financement basé sur les résultats au Burkina Faso; quatre devis de synthèse sont présentés. Le deuxième chapitre de cette section (Pluye, chapitre 7) propose un cadre conceptuel incluant tous les types d’intégration des méthodes qualitatives et quantitatives et les diverses combinaisons possibles de ces stratégies. Le chapitre suivant (Pluye et collègues, chapitre 8) illustre quant à lui plusieurs de ces types de combinaisons à l’aide d’études en santé mondiale.

La quatrième section est consacrée à l’évaluation de l’efficacité et de l’efficience des interventions. Les trois premiers chapitres de cette section explicitent les démarches méthodologiques pour vérifier à l’aide de méthodes statistiques complexes que les objectifs des interventions ont été atteints. Le premier (Benmarhnia et Fuller, chapitre 9) présente deux méthodes quasi-expérimentales applicables lorsque les essais contrôlés randomisés sont impossibles à organiser : la méthode de Différence dans les Différences (DD) et l’approche de Régression avec Discontinuité (RD). L’application de ces deux méthodes est utilisée pour mesurer les effets de l’âge légal minimum sur la consommation d’alcool des jeunes. Le deuxième chapitre de cette section (Benmarhnia et McKinnon, chapitre 10) présente différentes méthodes de mesure des inégalités de santé d’une intervention d’exemption de paiement des frais de soins. Ces mesures incluent notamment l’indice de concentration et l’indice de Theil. Le troisième chapitre de la section (Dumont, chapitre 11) présente les modèles statistiques appropriés et les défis méthodologiques liés aux essais randomisés en grappe utilisés pour évaluer l’impact d’une intervention visant à réduire la mortalité maternelle et néonatale hospitalière au Mali et au Sénégal. Le quatrième chapitre de cette section (Jouquet, chapitre 12) présente une analyse coût-efficacité d’une intervention VIH réalisée au Swaziland et les analyses spatiales (Bonnet, chapitre 13).

Enfin, la cinquième section présente plusieurs démarches portant toutes sur l’analyse des processus et de la fidélité d’implantation dans des contextes variés, du Nunavik à Cuba en passant par l’Afrique de l’Ouest et jusqu’à l’Afrique australe. Sur le plan des méthodes, cette dernière section est innovante en proposant des approches rarement présentées ou utilisées pour le moment : une étude de cas multiples utilisant un processus pyramidal d’analyse (Ridde et Turcotte-Tremblay, chapitre 14), l’évaluation de la fidélité (Pérez et collègues, chapitre 15 ; Gauthier et collègues, chapitre 16) ou encore l’approche réaliste (Dossou et Marchal, chapitre 17).

Nous ne pouvions terminer cette introduction sans remercier l’ensemble des protagonistes de cet ouvrage. D’abord, les multiples auteurs et autrices et leurs collaborateurs et collaboratrices qui ont patiemment répondu à nos exigences éditoriales didactiques et accepté de participer à une publication dont la durée de production a été proportionnelle à leur motivation. Ensuite, Linda François qui nous a aidés dans la mise en forme des manuscrits des chapitres et qui a assuré le suivi avec les auteurs et les autrices pour répondre aux exigences éditoriales. L’une de leurs requêtes était de disposer de résumé des chapitres dans le maximum de langues possibles. Nous devons ainsi remercier celles et ceux qui ont bien voulu nous aider dans ces traductions. Enfin, il nous faut remercier les Éditions science et bien commun pour leur désir de publier en accès libre cet ouvrage et l’ensemble de leur soutien durant sa production, ainsi que le soutien financier de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et de l’Équipe RENARD.

Références

Beaudry, J. et Gauthier, B. (1992). L’évaluation de programme. Dans B. Gauthier (dir.), Recherche sociale : de la problématique à la collecte de données (2e éd., p. 425-452). Québec : Presses de l’Université du Québec.

Belaid, L., Bodson, O., Ridde, V., Samb, O. et Turcotte-Tremblay (2016). Innovations qualitatives dans l’évaluation des interventions en santé. Dans J. Kivits, F. Balard, C. Fournier et M. Winance (dir.), Les recherches qualitatives en santé. Malakoff : Armand Colin.

Bujold, M., Hong, Q. N., Ridde, V., Bourque, C. J., Dogba, M. J., Vedel, I. et Pluye, P. (2018). Oser les défis des méthodes mixtes en sciences sociales et sciences de la santé. Montréal : 117e Cahiers scientifiques de l’ACFAS.

Chen, H.-T. (2005). Practical program evaluation : assessing and improving planning, implementation, and effectiveness. Thousand Oaks, CA: Sage Publications.

Craig, P., Di Ruggiero, E., Frohlich, K. L., Mykhalovskiy, E. et White, M., on behalf of the Canadian Institutes of Health Research (CIHR)–National Institute for Health Research (NIHR) Context Guidance Authors Group (listed alphabetically), R. Campbell et al. (2018). Taking account of context in population health intervention research: guidance for producers, users and funders of research.
https://doi.org/10.3310/CIHR-NIHR-01

Hurteau, M., Houle, S. et Guillemette, F. (dir.). (2012). L’évaluation de programme axée sur le jugement crédible. Québec : Presses de l’Université du Québec.

Larivière, N., et Corbière, M. (dir.). (2014). Méthodes qualitatives, quantitatives et mixtes : dans la recherche en sciences humaines, sociales et de la santé. Québec : Presses de l’Université du Québec.

Patton, M. Q. (1997). Utilization–focused evaluation (3e éd.). London: Sage Publications.

Pluye, P., Potvin, L., Denis, J.-L., Pelletier, J. et Mannoni, C. (2005). Program sustainability begins with the first events. Evaluation and program planning, 28, 123-137.

Ridde, V. et Dagenais, C. (dir.). (2012). Approches et pratiques en évaluation de programme (2e éd.). Montréal : Presses de l’Université de Montréal.

Ridde, V., Kouanda, S., Kobiané, J.-F. et Zongo, S. (dir.). (2016). Pratiques et méthodes d’évaluation en Afrique. Paris : L’Harmattan.

Ridde, V. et Ouattara, F. (2015). Des idées reçues en santé mondiale. Montréal : Presses de l’Université de Montréal.

Robert, E. et Ridde, V. (2014). L’approche réaliste pour l’évaluation de programmes et la revue systématique : de la théorie à la pratique. Mesure et évaluation en éducation, 36(3), 79-108.

Smith, E., Haustein, S., Mongeon, P., Shu, F., Ridde, V. et Larivière, V. (2017). Knowledge sharing in global health research – the impact, uptake and cost of open access to scholarly literature. Health Research Policy and Systems, 15: 73
https://doi.org/10.1186/s12961-017-0235-3

Taylor, S. (2018). “Global Health”: meaning what? BMJ Global Health, 3(2), e000843.

Weiss, C. H. (1998). Evaluation : methods for studying programs and policies (2e éd.). Upper Saddle River, NJ : Prentice Hall.

Citation

Ridde, Valery et Christian Dagenais (2019). Introduction. In Évaluation des interventions de santé mondiale. Méthodes avancées. Sous la direction de Valéry Ridde et Christian Dagenais, pp. ix-xvii. Québec : Éditions science et bien commun et Marseille : IRD Éditions.

License

Partagez ce livre