Les autrices et les auteurs

Bouma Fernand Bationo est socio-anthropologue et enseignant-chercheur au département de sociologie à l’Unité de formation et de recherche en sciences humaines (UFR/SH), Université Joseph Ki-Zerbo (Ouagadougou). Membre du Laboratoire de recherche interdisciplinaire en sciences sociales et santé (LARISS), il mène ses recherches sur la santé, la protection sociale, les détentions carcérales. Il a publié de nombreux articles et participe à des programmes de santé de la mère et de l’enfant, la santé de la famille, la santé sexuelle et reproductive et les prisons. Il coordonne la boutique des sciences à  l’Université JKZ.

 

Augustin Palé est anthropologue, enseignant-chercheur au département de sociologie de l’Université Joseph Ki-Zerbo, responsable du Laboratoire Société Mobilité et Environnement (LASME). Spécialisé dans l’étude des migrations et de la communication interculturelle, il a également publié de nombreux articles en anthropologie de la santé. Il est membre du Laboratoire interdisciplinaire de recherche en sciences sociales et santé (LARISS) et du Laboratoire mixte international Mobilités Voyages Innovations et Dynamiques dans les Afriques méditerranéenne et subsaharienne (LMI-MOVIDA). Courriel : paleau2000@yahoo.fr

 

Jeannot Mvé Belinga est titulaire d’un doctorat en histoire économique et sociale, obtenu à l’Université de Yaoundé I (Cameroun). Ses recherches portent sur l’histoire de la santé. Il est enseignant permanent au département d’histoire de l’École Normale Supérieure/Université de Yaoundé I. Il est l’auteur de plusieurs articles scientifiques.

 

Kamba André Soubeiga, professeur titulaire de sociologie et anthropologie de la santé, est enseignant-chercheur à l’Université de Ouagadougou-JKZ (Burkina Faso). Il est également titulaire d’une HDR en sciences politiques. Ses travaux portent à la fois sur les représentations et  les pratiques en matière de santé,  sur les acteurs et les systèmes de santé et sur les politiques publiques.

 

Ludovic Ouhonyioué Kibora est maître de recherche en anthropologie et directeur de l’Institut des sciences des sociétés du Centre national de la recherche scientifique et technologique (INSS/CNRST) au Burkina Faso. Il coordonne des projets et des programmes de recherche sur la sécurité alimentaire, la santé et les modes de vie des populations, ainsi que sur la pauvreté.

 

Roger Zerbo est anthropologue, titulaire d’un doctorat de l’Université libre de Bruxelles (Belgique). Il est chercheur et directeur adjoint chargé des programmes (DAP) de l’Institut des sciences des sociétés (INSS) au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST) du Burkina Faso. Il est formateur en droits humains et membre du Laboratoire de recherche interdisciplinaire en sciences sociales et santé (LARISS), à l’Université Joseph Ki-Zerbo (Ouagadougou). Il coordonne plusieurs programmes de recherche sur des thématiques liées aux systèmes de représentations de la maladie, la gouvernance, le financement du secteur de la santé, la sécurité alimentaire, la gestion des ressources naturelles et le développement durable.

 

Hamidou Sanou est actuellement doctorant en sociologie à l’Université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou (Burkina Faso). De 2013 à 2017, il a travaillé comme sociologue, assistant de recherche au Centre de recherche en santé de Nouna (CRSN). Courriel : hsanou@ymail.com

 

Moubassira Kagoné est, depuis 2008, assistant de recherche au CRSN. Il est sociologue-anthropologue, titulaire d’un doctorat en santé publique de l’Université de Heidelberg (Allemagne). Courriel : kmoubache@yahoo.fr

 

Ilario Rossi est anthropologue, professeur au Laboratoire THEMA (Théorie sociale, Enquêtes critiques, Médiations, Action publique), à l’Institut des sciences sociales de la Faculté des sciences sociales et politiques à l’Université de Lausanne (UNIL, Suisse). Courriel : Ilario.Rossi@unil.ch

 

Maurice Yé est actuellement conseiller résident (Country Resident Advisor) du programme MEASURE Evaluation/ICF pour le paludisme (PNLP) à Madagascar. Il est médecin spécialiste, titulaire d’un doctorat en santé publique de l’Université de Heidelberg (Allemagne). De 2008 à 2017, il fut Chef de service Recherche Formation et Communication au CRSN. Courriel : yemaurice@gmail.com

 

Ali Sié est le directeur du Centre de recherche en santé de Nouna. Il est médecin spécialiste, titulaire d’un doctorat en santé publique/épidémiologie de l’Université de Heidelberg (Allemagne). Courriel : alisie.crsn@fasonet.bf

 

Fatié Ouattara est enseignant-chercheur à l’Université Joseph Ki-Zerbo (Burkina Faso). L’essentiel de ses enseignements et recherches se nourrit de l’approche d’une philosophie politique de l’éducation à la santé, à la dignité et à l’éthique. Courriel : ofatjoe2003@gmail.com

 

Adjara Millogo est titulaire d’un master en sociologie du développement. Elle est actuellement doctorante à l’Université Nazi Boni (Burkina Faso). Depuis 2005, elle travaille au Centre Muraz sur le VIH, le paludisme, la lutte contre la pauvreté, la santé de la reproduction, la sexualité, droits et genre. Elle fait partie de l’équipe Sciences sociales du département Santé publique du Centre Muraz.

 

Anselme Sanon est doctorant en psychopathologie clinique. Il travaille depuis 2001 dans la recherche et l’intervention auprès des populations vulnérables (travailleuses du sexe, mineur-e-s en conflit avec la Loi, enfants en difficultés). Il est actuellement psychologue à l’Institut national de santé publique (Burkina Faso). Il mène ses recherches sur la délinquance, l’observance, la stigmatisation, la participation et la gouvernance.

 

Blahima Konaté est titulaire d’un doctorat en sciences politiques et sociales de l’Université Saint-Louis de Bruxelles (Belgique). Il est attaché de recherche à l’Institut des sciences des sociétés du Centre national de recherche scientifique et technologique, et sociologue au Centre Muraz de Bobo-Dioulasso (Burkina Faso). Ses travaux portent sur les relations intergénérationnelles, le VIH et le sida, la tuberculose, le paludisme, les maladies chroniques et les personnes âgées.

 

Laura Mellini (laura.mellini@unifr.ch) est sociologue, chargée de recherche, à l’Université de Fribourg (Suisse). Ses travaux portent sur les processus d’exclusion, de stigmatisation et de construction identitaire des populations vulnérables. Elle s’est spécialisée sur l’étude des personnes migrantes, séropositives et homosexuelles.

 

Abdramane Berthé est socio-anthropologue, titulaire d’un doctorat en sciences de la santé publique. Il est enseignant à l’Université de Dédougou et chercheur au Centre Muraz (Burkina Faso). Il est l’auteur ou co-auteur d’une trentaine de publications dans des revues internationales. Il est aussi reviewer d’articles dans cinq revues internationales. Il mène ses recherches sur plusieurs thématiques : VIH, sida, paludisme, prévention, microbicides, risques sexuels, populations vulnérables, santé communautaire, éthique de la recherche, essais cliniques, tuberculose.

 

Isidore Tiandiogo Traoré est médecin et titulaire d’un doctorat en épidémiologie. Il est directeur technique du Centre Muraz et assistant hospitalo-universitaire à l’Institut supérieur des sciences de la santé de l’Université de Bobo-Dioulasso. Il a une longue expérience dans la conception, la mise en œuvre et la valorisation des projets de recherche en santé, notamment sur l’infection par le VIH.

 

Hervé Hien est docteur en santé publique (PhD) et chargé de recherche en santé publique (CAMES). Il est actuellement directeur général de l’Institut national de santé publique (Burkina Faso). Ses domaines de recherche comprennent les politiques et les systèmes de santé, l’épidémiologie, l’information sanitaire, le management de la santé, la recherche en santé publique, la recherche clinique, l’évaluation des programmes de santé, la santé communautaire, la santé sexuelle et reproductive.

 

Wilfried Wenceslas Bazié est médecin biologiste engagé dans la lutte contre le VIH et les infections sexuellement transmissibles chez les travailleuses du sexe à Bobo-Dioulasso depuis 2009. Il a su concilier la pratique clinique, la recherche et le communautaire. Il est récipiendaire de la bourse de leadership et développement durable de l’Université Laval, pour l’année 2018-2019 dans la catégorie « Leadership Social/Humanitaire » pour son engagement dans le communautaire et de la bourse de recrutement au doctorat du Fonds de recherche sur le VIH/Sida 2018-2019.

 

Francesca Poglia Mileti (francesca.poglia@unifr.ch) est Professeure associée à l’Université de Fribourg (Suisse) et spécialiste des migrations et relations interethniques. Ses travaux récents ont, en outre, porté sur des aspects de sociologie économique : rapport entre travail et politique, socialisation économique des jeunes, etc.

 

Patrice Toé est enseignant-chercheur et maître de conférences en socio-anthropologie à l’Institut du développement rural (IDR) de l’Université Nazi Boni (UNB) au Burkina Faso. Directeur du Laboratoire d’études rurales sur l’environnement et le développement économique et social (LERE/DES), son intérêt porte sur les nouvelles ruralités et il anime l’axe de recherche Patrimoine, sociétés et développement. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages et articles scientifiques.

 

Michela Villani (michela.villani@unifr.ch) est sociologue, chargée de recherche, à l’Université de Fribourg (Suisse). Ses travaux portent sur les trajectoires sexuelles en contexte de migration. Elle s’est intéressée tout particulièrement au VIH/sida, à l’excision et l’infibulation ainsi qu’à la procréation médicalement assistée.

 

Salifou Zeba est titulaire d’une maitrise en sociologie de la santé. Il poursuit ses études en Master santé communautaire au département de sociologie, Université Joseph KI-ZERBO (UJKZ). Il travaille depuis 2012 sur la santé de la reproduction et le cancer du col de l’utérus. Il est membre de l’équipe Partenariat pour la Recherche et l’Action contre le Cancer du Col de l’utérus en Afrique de l’Ouest (PARACAO), mis en œuvre au Burkina Faso par l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et Médecin du Monde.

Partagez ce livre