="http://www.w3.org/2000/svg" viewBox="0 0 512 512">

Processus de création du Manifeste

Le manifeste Swaraj des savoirs est le résultat d’un travail réparti sur deux années et amorcé dans le cadre d’un atelier de l’Adivasi Academy de Tejgadh dans le Gurajat (Inde, novembre 2008). Thought Pieces (« Document de réflexion ») et d’autres documents tirés de l’atelier de Tejgadh ont servi de point de départ à une première version, qui a ensuite été discutée lors d’un second atelier tenu à Hyberabad (mars 2009). La deuxième version a été retravaillée grâce à des échanges, notamment par courriel (avril à août 2009), avant d’être discutée avec des invités provenant de partout au pays et regroupés à l’Université d’Hyderabad (septembre 2009). La dernière version du manifeste a été imprimée de manière plus officielle à raison de 750 copies en décembre 2009. Plusieurs études pilotes ont ensuite été demandées pour approfondir les principes centraux du Swaraj des savoirs (octobre 2009 à juin 2010). Des discussions en groupe et des ateliers ont permis des dialogues science et société autour de cette proposition. Ceux-ci ont donné lieu à la version anglaise révisée et finale, le Knowledge Swaraj: An Indian Manifesto on Science and Technology. En 2015, le manifeste a été traduit en français par Mélissa Lieutenant-Gosselin pour l’Association science et bien commun[1] dans le cadre du projet de recherche action SOHA[2] (science ouverte en Haïti et en Afrique francophone) sous le titre Swaraj des savoirs : un manifeste indien pour la science et la technologie. La traduction a été augmentée de quelques explications et contextualisations permettant aux lecteurs et lectrices sans connaissance de l’Inde de mieux comprendre les concepts et exemples présentés.

Projet SET-DEV

Ce manifeste indien a été développé dans le cadre du projet SET-DEV du septième programme-cadre de la Communauté européenne (FP7/2007-2013) selon l’accord de subvention no 217811. Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter le http://www.set-dev.eu (en anglais seulement). Les travaux du projet SET-DEV se poursuivent au sein du projet SS-ERC de l’EU-FP6 sur la « socialisation en science et en technologie », ainsi que par un manuel sur la promotion des politiques de socialisation de la science et de la technologie.

La production de ce document a été rendue possible grâce au réseau Knowledge In Civil Society ou KICS (http://www.kicsforum.net), qui fait la promotion du dialogue sur les questions relatives à la science et la démocratie. Le réseau KICS sera heureux de recevoir des commentaires sur le manifeste, de même que des suggestions sur les manières de poursuivre le processus ainsi amorcé. Merci de contacter (en anglais) scienceswaraj@gmail.com


License

Icon for the Creative Commons Attribution 4.0 International License

Processus de création du Manifeste by Florence Piron is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License, except where otherwise noted.